Filière café cacao / Blocage des produits au port, baisse du prix :declaration du Président de la Coordination nationale des planteurs

  • publié il y a : 4 mois
  • vues : 1752  
  • tags : filière - cacao - blocage - produits - port -  - baisse
Filière café cacao / Blocage des produits au port, baisse du prix
Bilé Bilé (Président de la Coordination nationale des planteurs de Ci) : « Nous allons paralyser le pays le 15 mars prochain »



La Côte d'Ivoire risque de connaître des moments de turbulence surtout dans le monde agricole, le mercredi 15 mars prochain.

C'est ce qui ressort de la rencontre que les principaux syndicats que sont le Synapci (Syndicat national des agriculteurs pour le progrès en Côte d'Ivoire), la Cnpci (Coordination nationale des planteurs de Côte d'Ivoire) et le Cncc (Collège national des producteurs café-cacao) ont eu avec les producteurs du binôme café-cacao de la région de l'Indénié-Djuablin à Abengourou, le vendredi 10 mars dernier. Bilé Bilé, président de Cnpci, en compagnie de son collègue N'zi Yao Dinard ont tenu à expliquer aux producteurs, les démarches entreprises auprès du Conseil, café-cacao pour comprendre le blocage des produits au port depuis la mi-décembre 2016, une situation qui, selon lui, a causé d'énormes préjudices aux coopératives. A en croire Bilé Bilé, ces démarches qui ont accouché d'une souris, les ont obligés à mettre sur la table des revendications 08 principaux points.



A savoir, l'audit des programmes anticipés de la vente à la moyenne des campagnes 2014-2015 et 2015-2016, l'audit de la distribution de la sacherie brousse et des phytosanitaires, l'audit du fonds de réserve de prudence, l'audit du Fonds d'investissement en milieu rural, l'audit des montants alloués au recensement des producteurs, le bilan des acquis du passif de la Bcc et du Fdpcc, la mise en place d'une interprofession de la filière cacao et le dédommagement des coopératives pour les préjudices subis au cours de la campagne 2016-2017 à hauteur de 20 milliards de francs cfa.

Aussi, les trois syndicats s'insurgent contre une éventuelle baisse du prix bord champ prévue fin mars. Pour donc se faire mieux entendre, les producteurs ont été invités à rentrer en grève à partir du mercredi 15 mars prochain en bloquant tous les produits de l'intérieur du pays qui seront convoyés sur Abidjan. Pour atteindre cet objectif, les principaux responsables des trois syndicats susmentionnés sont en tournée pour mobiliser leurs bases. Comme pour dire que les vieux démons sont de retour dans la filière café-cacao qui avait connu, les années antérieures, des remous interminables.

avec l'Inter

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité