Teddy Quinlivan devient le premier mannequin transgenre de Chanel

  • publié il y a : 7 mois
  • vues : 1535  
  • tags : teddy - quinlivan - devient - premier - mannequin - transgenre - chanel
Teddy Quinlivan est devenue le premier mannequin transgenre de la maison Chanel. La jeune femme est le nouveau visage d'une campagne de produits de beauté.

Une nouvelle ère de la mode apparaît peu à peu ces dernières années. Les vielles traditions et les acariâtres dictats volent en éclats jour après jour. En effet, certains top comme Ashley Graham, contrent les images de mannequins aux courbes longilignes en assumant leurs rondeurs. D'autres aspirent à faire entrer la transidentité dans ce monde si sélect.
Au début du mois d'août 2019, Valentina Sampaio avait d'ailleurs créé la sensation en devenant le premier mannequin transgenre de Victoria's Secret. Et si ce n'est qu'une des premières étapes de l'acceptation de la communauté LGBTQ dans le monde de la beauté, d'autres marques semblent suivre l'exemple. C'est le cas de Chanel. La maison de Haute Couture française a trouvé le visage de sa nouvelle campagne de produits de beauté : Teddy Quinlivan. L'Américaine de 25 ans avait déjà défilé deux fois pour la griffe avant de devenir le visage officiel de «Chanel Pick Me Up». Une fierté pour le top qui s'est battue pour en arriver là.

Ma vie entière a été un combat

Sur son compte Instagram, Teddy Quinlivan n'a pas caché sa joie d'appartenir à la famille Chanel. La jeune femme a partagé une vidéo promotionnelle des produits de beauté en question tout en se servant de la légende pour témoigner de son parcours dans un texte poignant : «Ma vie entière a été un combat. J'étais constamment harcelée à l'école. Mes camarades menaçaient de me tuer, ils entraient dans les détails, comment ils allaient le faire. Mon propre père me battait et m'appelait tapette. J'ai subi le contrecoup de l'industrie après avoir parlé publiquement de mon agression sexuelle au travail... C'est une victoire qui montre que toute cette merde valait le coup», a-t-elle commencé, avant de poursuivre : «J'avais défilé deux fois pour Chanel alors que je vivais cisgenre (cela veut dire, sans que je rende publique mon identité trans) et lorsque je l'ai révélée, j'ai su que je cesserai de travailler avec certaines marques, et jamais je pensais pouvoir de nouveau travailler avec une maison aussi iconique que Chanel. Mais me voilà dans une campagne Chanel Beauté. Je suis la première personne ouvertement transgenre à travailler pour la maison Chanel et je suis profondément honorée et fière de représenter ma communauté», a-t-elle écrit, avant d'encourager ses abonnés près de 100.000 abonnés à ne jamais baisser les bras.

C'est en 2015 que le rêve de Theodora Quinlivan débute. Nicolas Ghesquière, directeur artistique des collections Femme de Louis Vuitton la repère et lui met le pied à l'étrier. A partir de là, tout s'enchaîne très vite. Versace, Miu Miu ou encore Gucci se l'arrachent. Ayant atteint une certaine assurance, la jeune femme décide de faire son coming-out en 2017, et de s'affirmer telle qu'elle est vraiment. Teddy reçoit alors le soutien de grands noms de la mode, comme le créateur Marc Jacobs

A voir egalement

Publicité
Publicité