Football/ Côte d'Ivoire /Eléphants : Le Belge Marc Wilmots nouveau sélectionneur

  • publié il y a : 7 mois
  • vues : 1109  
  • tags : football/ - d'ivoire - /eléphants - belge - wilmots - nouveau - sélectionneur
Football/ Côte d'Ivoire /Eléphants : Le Belge Marc Wilmots nouveau sélectionneur

(Photo d'archives pour illustrer l'article)


Le Belge Marc Wilmots est le nouveau sélectionneur des Eléphants de Côte d'Ivoire.

Le président de la Fédération ivoirienne de football Augustin Sidy Diallo a dévoilé l'identité du nouveau sélectionneur des Eléphants de Côte d'Ivoire, ce mardi 21 mars 2017, au cours d'une conférence de presse à la FIF. Il s'agit du Belge Marc Wilmots. Agé de 48 ans, ce technicien succède au Français Michel Dussuyer qui a démissionné au lendemain de la CAN 2017.

Le nouveau sélectionneur des Eléphants de Côte d'Ivoire arrive ce mardi 21 mars 2017, à Abidjan. Il sera présenté à la presse le mercredi 22 mars 2017.

Marc Wilmots, ex-international milieu des Diables Rouges de la Belgique reconverti en entraineur, a débuté sa carrière de footballeur au cours de la saison 1987-1988 à Saint Trond en Belgique. Durant sa carrière, il a évolué dans plusieurs clubs européens dont le Standard de Liège (Belgique) Schalke 04 (Allemagne) et Bordeaux (France).

Il a connu sa première sélection le 26 mai 1990 lors du match Belgique-Russie soldé par le nul (2-2). En 70 sélections, il a inscrit 28 buts.

Marc Wilmots a mis fin à sa carrière de footballeur au terme de la saison 2002-2003, avant sa reconversion.

En effet, il arrive sur le banc des Diables Rouges en 2012 et les conduit en quart de finale de l'Euro 2016. Mais l'élimination sans gloire (3-1) de la Belgique truffée de stars en quart de finale de cette compétition face à la surprennate sélection des Pays de Galles amène l'Union royale belge à se séparer de lui alors que son contrat courait jusqu'en 2018.

Derrière ce sportif accompli, se cache un homme d'affaires.

En effet, il a investi 130 000 euros dans une compagnie aérienne, en l'occurrence la compagnie aérienne d'aviation d'affaires Yellow. Mais l'aventure qui a débuté seulement en avril 2016 tourne court et la compagnie est obligée de mettre la clé sous le paillasson. Marc Wilmots qui avait pris 25% du capital ne regrette cependant pas d'avoir participé à l'aventure, selon les confrères de l'Echo : "Cétait une start-up, c'est dommage car le produit reste bon, mais on a le mérite d'avoir essayé", a dit Wilmots.

Le Belge vient de s'engager dans une nouvelle aventure (avec les Eléphants de Côte d'Ivoire) dans laquelle il ne perdra certainemnt pas aux changes.
source : Linfodrome    |    auteur : Adolphe Angoua

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité