CAN 2017 : SOUTIEN AUX ÉLÉPHANTS DE COTE IVOIRE UN PROFESSIONNEL DU GARBA BÉNIT LES JOUEURS

  • publié il y a : 6 mois
  • vues : 726  
  • tags : soutien - ÉlÉphants - ivoire - professionnel - garba - bÉnit - joueurs
CAN 2017 : SOUTIEN AUX ÉLÉPHANTS DE COTE IVOIRE UN PROFESSIONNEL DU GARBA BÉNIT LES JOUEURS

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Connu sous le pseudonyme de ''OKA GARBA'', M. Oka Dje HERMELAN est un jeune entrepreneur et adepte du football. Il réside à Bouaké et depuis 11 ans, son activité principale est la vente du garba ( Attiéké au poisson thon).
Face aux difficultés auxquels les Eléphants de Côte d'Ivoire sont exposés au cours de la 31 ième éditions de la Coupe D'Afrique des Nations (CAN) 2017, Oka a décidé de ne pas rester muet.

Pour encourager les tenants de la Coupe d'Afrique, l'initiateur du Super Garba avec poisson thon dans le centre de la Côte d'Ivoire a décidé de jouer la finale de la première édition de la coupe du super garba, le week end dernier au quartier koko. Ce, dans le seul but d'exhorter les ivoiriens à croire en leur équipe nationale et à les pousser à gagner le match de la troisième journée afin d'évoluer dans la compétition.

« Notre équipe est une équipe de rêve. Si nous la bénissons tous, elle sera capable de nous ramener encore la coupe. Les deux premières journées ont été difficiles mais il y'a encore de l'espoir. Car le courage, la détermination et la volonté de la sélection ivoirienne est bien visible sur le terrain. Il suffit qu'elle sente encore que le peuple ivoirien debout comme un seul homme est avec elle. Ils ont beaucoup besoin de nos bénédictions. C'est pourquoi j'ai attendu ce moment pour faire jouer la finale de mon tournoi du garba. Et à travers cette coupe que je brandis, je crois que Serey Die et ses amis reviendront avec la coupe » soutien M. OKA.

Toutefois, le grand maître du garba a prodigué de sages conseils aux finalistes de son tournoi qui était placé sous le signe de la paix et de la victoire. Il leur a demandé de prôner l'esprit de gagneur, l'esprit fair-play et de la solidarité. Pour lui, ces valeurs leur permettront de remporter des challenges même en dehors du terrain. Et à l'en croire, ces quelques caractères paraissent comme le secret de son succès en entreprise. « Quand je commençais le garba, on était en pleine période de crise. Où chacun se méfiait de son voisin. Mais je traversais tous les corridors pour aller chercher le poisson thon pour venir servir le garba de qualité à mes frères et soeurs de Bouaké. Pour franchir toutes ces étapes aussi risquées, il me fallait supporter des humiliations, partagées là où il ne fallait pas. Et par la grâce de Dieu, aujourd'hui, mon entreprise forme et installe d'autres jeunes. Je paye les impôts. Je travaille longtemps pour le plaisir de ceux qui consomment le garba. Je travaille aussi avec une équipe dynamique et propre qui respect la clientèle » a-t-il témoigné.


C'est le lieu de saluer les initiateurs, à leur tête M. Sylla alias ''le Dur'' et les 16 (seize) équipes qui ont pris part à la compétition. La coupe super garba est parti avec l'équipe des jeunes de koko secteur pharmacie après un but de différence lors des tirs aux buts suite à un match très équilibré ou durant 60 minutes, aucune équipe n'avait inscrit de but.


auteur : TUO Tchang

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité