Affaire vaccin Coronavirus testé en Afrique : Un collectif d'avocats Africains exige des excuses de LCI

  • publié il y a : 1 mois
  • vues : 2475  
  • tags : affaire - vaccin - coronavirus - testé - afrique - collectif - d'avocats
Affaire vaccin Coronavirus testé en Afrique : Un collectif d'avocats Africains exige des excuses de LCI
Les propos tenus ce Jeudi 02 Avril 2020 par les Professeurs Jean-Paul MIRA et Camille LOCHT sur la chaîne de télévision Française, LCI, continuent de susciter l'indignation parmi les élites Africaines.

Après l'ex-footballeur Didier DROGBA, c'est au tour d'un collectif d'avocats Africains de saisir Me Nabil BOUDI, avocat au barreau de Paris, ''dénoncer ces propos tenus sur LCI''. L'on se souvient que ce Jeudi 02 Avril, lors d'une émission en direct consacrée à la crise épidémique du Covid-19, les deux médecins avaient suggéré que le test du vaccin actuellement à l'étude contre le Coronavirus, soit effectué en Afrique.

En réaction à ces propos ''aux relents néo-colonialistes'', selon Me Nadil BOUDI, ce collectif d'avocats issus du Gabon, du Bénin, du Congo, du Sénégal, de la Mauritanie, de la Tunisie, du Cameroun, de la Côte d'Ivoire et de l'Algérie, ''attend des excuses de la part de la chaîne pour les avoir diffusés ainsi qu'un rectificatif clair et sans réserve''. L'avocat Français d'origine Maghrébine a donc entrepris de ''saisir le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel'' au nom du collectif tout en écartant pas la possibilité ''de les dénoncer auprès de l'autorité judiciaire s'il estime que les suites proposées par la chaîne et le CSA sont insuffisantes''.
auteur : Raoul MOBIO

A voir egalement

Publicité
Publicité