Côte d'Ivoire/ Des pratiques traditionnelles citées comme facteurs favorisant la fistule obstétricale

  • publié il y a : 3 mois
  • vues : 333  
  • tags : d'ivoire/ - pratiques - traditionnelles - citées - comme - facteurs - favorisant
Côte d'Ivoire/ Des pratiques traditionnelles citées comme facteurs favorisant la fistule obstétricale
Bouna, 30 juin -Certaines pratiques traditionnelles ont été identifiés comme étant des facteurs favorisant la fistule obstétricale, a fait savoir vendredi, à Bouna, le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Eugène Aka Aouélé.
Le ministre était porteur du message du Gouvernement à la faveur de la célébration de la Journée internationale pour l'élimination de la Fistule. Cette activité, tenue à l'hôpital général de Bouna, s'est articulée autour du thème « Les fistules obstétricales sont une violation aux droits humains : Mettons-en fin maintenant ».
"La persistance de certaines pratiques traditionnelles à savoir excision, mariages précoces, font entrevoir l'importance de cette pathologie dans le pays. La fistule obstétricale constitue donc un véritable et sérieux problème de santé publique auquel nous devons faire face. C'est pourquoi la lutte contre les fistules doit impliquer tous les acteurs de la société", a-t-il indiqué.
La fistule obstétricale est l'une des lésions les plus graves et les plus dangereuses susceptibles de survenir lors d'un accouchement. Il s'agit d'une perforation entre le vagin et la vessie ou le rectum, due à un arrêt prolongé du travail en l'absence de soins obstétricaux.
Elle provoque une fuite d'urine et/ou de matières fécales par le vagin, et entraîne à plus long terme des problèmes médicaux chroniques. Les femmes qui en souffrent sont souvent condamnées à la dépression, à l'isolement social et à une aggravation de la pauvreté.
Selon le Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA), en Côte d'Ivoire, la prévalence des fistules obstétricales est de 2,5% (enquête MISC 2016) soit plus de 135 000 cas en attente.

source : (AIP)

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité