Yamoussoukro / US Alumni C.I soulage le groupe Scolaire de Sahabo

  • publié il y a : 17 jours
  • vues : 150  
  • tags : yamoussoukro - alumni - soulage - groupe - scolaire - sahabo - actualités
Yamoussoukro / US Alumni C.I soulage le groupe Scolaire de Sahabo
« Nous n'avons que deux livres de lecture en classe de CE1. Il y'a même des élèves qui jusqu'à ce jour n'ont pas de cahier de leçon. Ce don de kits scolaire est un véritable soulagement pour notre école.Merci au donateur » a affirmé Prosper EBRIN, directeur du Groupe scolaireSahabo 1.
Ce sont plus de deux cents élèves du Groupe scolaireSahabo, village à 10 km de Yamoussoukro sur l'axe Yamoussoukro-Bouaflé qui ont reçuce don composé essentiellement de livres, cahiers, ensemble géométrie, boîtesde craies...etcce lundi 19 novembre 2018 dans l'enceinte dudit groupe scolaire.
Une initiative des %u2018%u2018 US Alumni Côte d'Ivoire'',entendu anciens bénéficiaires de bourses du gouvernement américain. Elles'inscrit dans le cadre de ses activités d'appui aux communautés et de sesactivités de développement sur l'ensemble du territoire ivoirien.
« Je suisvenu constater les difficultés que rencontrent mes petits frères et soeurs.Nombreux sont ceux qui n'ont ni livres ni cahiers pour prendre notes. J'ai doncintroduit un dossier auprès des US Alumni C.I.Aujourd'hui voilà le résultat. C'est plus de deux cents familles qui retrouventle sourire. En tant que fils de sahabo, c'est ma contribution au développementde mon village. Merci aux %u2018%u2018US Alumni C.I'' pour leur soutien et augouvernement Américain de m'avoir permis de recevoir une bonne formation auxEtats Unis » a indiqué N'GUESSAN François dit M'BRA II, IVLP 2014,Journaliste à Ivoirtv.net (TV de la Diaspora Ivoirienne aux USA), Secrétaireaux Affaires extérieures de l'Union Nationale des Journalistes Correspondantsde Presse de Côte d'Ivoire (UNAJCOP-CI)
Ce don vient à pointnommé. Cependant le groupe scolaire de Sahabo n'est pas encore à l'abri desdifficultés. Cette école construite en 1981 par les populations elles-mêmes etdevenue groupe scolaire en 2010, grâce à l'équipe municipale de Yamoussoukro restetoujours sans électricité. Une situation qui rend difficile la tâche auxenseignants et aux élèves. « Depuisla construction de l'école jusqu'à ce jour, nous sommes dans le noir. Lesaprès-midis, les classes sont obscures et les enfants ont des difficultés pourvoir les écritures sur le tableau et dans les livres. En temps de pluie, noussommes obligés d'arrêter les cours avant l'heure conventionnellesans oublierles salles inondées » affirme Marcellin Kacou Yao, instituteur au Groupescolaire Sahabo 1.
Au Groupe Scolaire de Sahabo, les élèves ontperdu le goût des plats de la cantine scolaire depuis cette rentrée desclasses. Désormais ces gamins doivent faire la cuisine pour certains. Pourd'autres, ils doivent parcourir des kilomètres pour rejoindre leurs parents auchamp pour le déjeuner. Les bâtiments abritant la cantine scolaire sont dans unétat de délabrement très avancé. C'est la cause de la fermeture de la cantinescolaire de sahabo. A quand sa réouverture ? Les élèves appellent lescadres du villages, l'équipe municipale de Yamoussoukro et l'Etat au secours.
auteur : Service de Communication

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité