Côte d'Ivoire: le Centre des métiers de l'électricité, une «réussite exemplaire» (Secrétaire d'Etat Français)

  • publié il y a : 15 jours
  • vues : 191  
  • tags : d'ivoire: - centre - métiers - l'électricité -  - «réussite - exemplaire»
Côte d'Ivoire: le Centre des métiers de l'électricité, une «réussite exemplaire» (Secrétaire d'Etat Français)
Le Centre des métiers de l'électricité (CME) de Bingerville, en banlieue Est d'Abidjan constitue une «réussite exemplaire et un modèle qui pourrait être reproduit dans d'autres secteurs », a estimé, vendredi soir, la Secrétaire d'Etat auprès du ministre français de l'économie et des finances, Delphine Geny-Stephann.

Img : Côte d'Ivoire: le Centre des métiers de l'électricité, une «réussite exemplaire» (Secrétaire d'Etat Français)
« Je voudrais féliciter Eranove et la CIE (Compagnie ivoirienne d'électricité) d'avoir entrepris ce beau projet de formation en Côte d'Ivoire » a déclaré Mme Geny-Stephann lors d'une visite dans ce Centre qui « n'a cessé de se développer et contribue aujourd'hui à l'effort national de formation professionnelle ».

«En formant plusieurs centaines d'étudiants, il bénéficie à la montée en gamme de l'ensemble du tissu industriel ivoirien », a-t-elle ajouté.

Le CME propose des formations dans le secteur stratégique de l'électricité, y compris dans des domaines nouveaux comme l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Ce Centre qui a rejoint le Réseau africain des Centres d'excellence en électricité (RACEE), une initiative soutenue par la Banque africaine de développement (BAD), a enregistré l'année dernière un taux de réussite de 95% à l'examen du Brevet de technicien supérieur (BTS).

Le 3 mai dernier, le CME a signé une convention avec le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) de la France. « Il s'agira de la première licence professionnelle française dispensée en Afrique de l'Ouest », a souligné Mme Geny-Stephann, relevant qu'elle « témoigne de la confiance qu'accordent les acteurs de l'enseignement supérieur français au système universitaire ivoirien, et plus spécifiquement à la qualité de la formation du CME ».

Auparavant, le Directeur général de la CIE, Domnique Kakou a rappelé que les principales réalisations du CME sont le fruit d'une démarche initiée en 2014 conjointement par le Groupe Eranove et sa filiale, la CIE à travers le projet campus-pôle d'excellence.

Au départ, a expliqué M. Kakou, « il s'agissait de faire du CME, un Centre de formation de pointe pour la CIE et ses partenaires sous-traitants afin que les collaborateurs puissent atteindre un niveau d'expertise conforme aux standards internationaux ».

Les responsables de ce Centre voulaient également offrir une alternative à la formation en Europe pour les sociétés africaines d'électricité de la sous-région.

« Il convient aujourd'hui d'élargir le champ des compétences du Centre à tous les métiers clés de la croissance régionale : télécom, data, énergie, informatique, numérique... », a ajouté le patron de la CIE.

En quatre ans, le Groupe Eranove, à travers la CIE, a investi plus de 5 milliards de FCFA afin de doter le CME de plateaux et d'outils pédagogiques répondant aux standards internationaux. «Cet effort se poursuivra sur les prochaines années, afin de garantir une adaptation permanente des outils pédagogiques du CME aux réalités du monde industriel », a promis M. Kakou

« Si le secteur de l'électricité a été privilégié au départ, notre ambition est de développer les compétences que recherche aujourd'hui l'industrie moderne afin de faire du CME un pôle du savoir et des technologies », a-t-il conclu.

Le Centre des métiers de l'électricité (CME) de Bingerville est un Centre appartenant à la CIE et dont la compétence et la grande réputation ont toujours prévalu depuis sa création en 1971 et inauguré par le Premier Président de la Côte d'Ivoire, Félix Houphouët-Boigny.
source : APA

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité