Agression d'un activiste pro-SORO à Paris : Cuisiné par la police Française, l'un des agresseurs cite des noms

  • publié il y a : 1 mois
  • vues : 13197  
  • tags : agression - activiste - pro-soro - paris - cuisiné - police - française
Agression d'un activiste pro-SORO à Paris : Cuisiné par la police Française, l'un des agresseurs cite des noms
Les images de SOUMAHORO Ibrahim, activiste pro-SORO, violemment pris à partie et laissé pour mort, par des gardes de corps du Ministre Ivoirien de l'agriculture, Kobenan ADJOUMANI, ce Mercredi 25 Février, sont devenues virales sur les réseaux sociaux et les pages d'actualité Ivoirienne. Une semaine après avoir publiquement interpellé le Ministre et porte-parole du RHDP, sur le sort des prisonniers politiques en Côte d'Ivoire, le jeune activiste s'est une nouvelle fois invité au Parc des expositions de Paris pour une récidive, qui aurait pu lui être fatal.
Déterminés à éviter un nouvel affront au Ministre, connu pour être l'un des laudateurs les plus affichés de l'actuel Chef d'état Ivoirien, des individus cooptés pour assurer la sécurité de l'émissaire du Gouvernement Ivoirien, n'ont pas mis de temps pour faire taire "le trublion'', et ce, de la plus violente des manières. Copieusement battu par la garde rapprochée du Ministre, SOUMAHORO Ibrahim a pu être évacué par les secours Français, dans un état particulièrement pitoyable. Peu après l'incident, les auteurs de la bastonnade ont pu être identifiés et mis aux arrêts par la Police Française.

Selon Moussa TOURE, chargé de communication de l'ancien Président de l'Assemblée nationale, "l'agresseur principal, celui qui lui a porté le coup potentiellement mortel...est en garde à vue au commissariat du 25ème arrondissement de Paris''.

Le collaborateur de Guillaume SORO précise dans son post qu'il s'agirait de "TOURE Issiaka'', ressortissant Ivoirien "né le 28/12/1980 à Kouto''. Ce dernier, toujours à en croire Moussa TOURE serait "un sans-papier, demandeur d'asile politique en France'' qui aurait affirmé aux policiers Français, avoir été "recruté par le Ministre ADJOUMANI Kobenan pour sa sécurité''. TOURE Issiaka aurait par ailleurs révélé l'identité de "leur chef'' qui serait "un loubard appointé par le RHDP, qui se fait appeler Tchang le Dozo et se nommerait Adama DIABAGATE''.
"Une plainte pour tentative d'assassinat sera déposée contre TOURE Issiaka, ses complices et ses commanditaires'', a indiqué Moussa TOURE, avant de révéler que "les avocats ont déjà été saisis''.
En attendant de voir la suite de cette affaire, Ibra SOUMAHORO, est interné aux urgences de l'hôpital Georges POMPIDOU de Paris, où, informe Moussa TOURE, "il recevra les soins nécessaires pour qu'il ait la vie sauve''.

auteur : Raoul MOBIO

A voir egalement

Publicité
Publicité