Présidentielle : Alassane Ouattara propose un deal à Guillaume Soro

  • publié il y a : 1 mois
  • vues : 3449  
  • tags : présidentielle - alassane - ouattara - propose - guillaume - actualités - politique
Présidentielle : Alassane Ouattara propose un deal à Guillaume Soro

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Guillaume Soro est candidat à la présidentielle du 31 octobre 2020. Le président de Générations et peuples solidaires (GPS), actuellement sous le coup d'un mandat d'arrêt international pour "tentative de déstabilisation" de la Côte d'Ivoire et détournement de deniers publics, est en exil en France. Selon une information publiée par La Lettre du Continent, dans sa parution du mercredi 19 février 2020, Alassane Ouattara tente de convaincre son ancien Premier ministre de se retirer de la course à la présidence de la République.

Présidentielle, Alassane Ouattara va-t-il convaincre Soro de se retirer ?

Les partisans de Guillaume Soro demeurent convaincus que le leader est l'homme idéal devant succéder à Alassane Ouattara en 2020, à l'issue de la présidentielle du 31 octobre. Ces soroistes sont confortés dans leur position par "l'exploit" qu'ils viennent de réaliser en dépassant la barre de 100 000 adhérents au mouvement politique Générations et peuples solidaires.

Pour sa part, le député de Ferké, traqué par le gouvernement ivoirien, qui l'accuse d'avoir tenté de renverser le régime du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), l'heure est à la "résistance pacifique" depuis son exil en France. Lorsqu'il annonçait sa candidature à la présidentielle 2020, le 12 octobre 2019 à Valence, en Espagne, l'ancien chef rebelle affirmait : "Plusieurs partis pro-Soro m'ont déjà choisi comme leur candidat, alors oui, je serai candidat".


Adama Bictogo, directeur exécutif du parti des houphouëtistes, a cru bon de banaliser la décision de Guillaume Soro de briguer la magistrature suprême. "C'est un non-évènement. Ce qu'on retient de lui, c'est qu'il a été un bon chef rebelle et un mauvais Premier ministre", s'est-il exprimé au cours d'une conférence de presse le lundi 28 octobre 2019. Mais il semble que quelques mois après, Alassane Ouaattara y accorde de l'intérêt.

Dans son numéro 818 du mercredi 19 février 2020, La lettre du continent renseigne que le président ivoirien tente en douce de convaincre le leader des soiroistes de retirer sa candidature. Le média français précise que le patron du RHDP a donné instruction à son jeune frère Téné Ibrahim Ouattara, qui séjournait en France, d'essayer de rencontrer Meité Sindou.


Il s'agissait pour le ministre des Affaires présidentielles de proposer un deal à Guillaume Soro. En effet, précise notre source, le pouvoir d'Abidjan se propose de libérer les proches du député de Ferké, détenus depuis le lundi 23 décembre 2019, à condition que celui-ci retire sa candidature. Pour l'heure, l'offre d'Alassane Ouattara a été rejetée par son ancien protégé.
source : afrique-sur7.fr    |    auteur : K. Richard Kouassi

A voir egalement

Publicité
Publicité