Crise Ivoirienne : Les vérités sur la ''trahison'' de OUATTARA dévoilées dans un enregistrement audio

  • publié il y a : 7 jours
  • vues : 5234  
  • tags : crise - ivoirienne - vérités - ''trahison'' - ouattara - dévoilées - enregistrement
Crise Ivoirienne : Les vérités sur la ''trahison'' de OUATTARA dévoilées dans un enregistrement audio

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Tel un film aux intrigues les plus haletantes, la crise politique que traverse la Côte d'Ivoire, depuis le divorce entre le parti traditionnel d'Alassane OUATTARA, le RDR et ses alliés du RHDP, et dont le pic a été atteint le 23 Décembre dernier, avec le retour manqué de Guillaume SORO à Abidjan, commence à livrer ses secrets.

Image result for appel de daoukro
Des secrets d'état, que l'écrasante majorité des militants et sympathisants des différents camps ignorent, et qui pourtant expliquent toute cette tension qui menace de faire basculer la première économie de l'UEMOA, dans une nouvelle guerre, que la plupart des observateurs craignent qu'elle soit plus atroce que celle qui, en 2011, avait fait plus de 3000 morts, lors de la crise postélectorale de 2011.


Selon un document confidentiel, publié sur les réseaux sociaux et intitulé "Les chroniques de Mouhamadou SOUMAHORO'', la crise de confiance qui a conduit à la friction au sein de la coalition politique du RHDP victorieuse de l'élection Présidentielle de 2010, tire son origine du refus et du manque de sincérité manifesté par l'actuel Chef d'état, Alassane OUATTARA, dans le respect de son engagement vis-à-vis de ceux qui comme le notait récemment le confrère Burkinabè, Adama BAYALA, "lui ont servi d'ascenseurs'' pour arriver au pouvoir d'état.

Image result for appel de daoukro

A en croire le récit de l'auteur de ce post, présenté comme un journaliste d'investigation, après la journée du 15 Novembre 2014, au terme de laquelle l'ex-Chef d'état, Henri Konan BEDIE venait d'offrir un "banquet d'état'' à son "jeune frère'', (Alassane OUATTARA) et qui s'était soldée par un tête-à-tête décisif entre les deux hommes, un projet d'assassinat, ourdi par Alassane OUATTARA lui-même, avait été planifié pour la même nuit. "Le PRADO une fois dans son véhicule, s'empresse de joindre son Ministre d'Etat, Ministre de l'intérieur et le prie de le retrouver à ses appartements. Le Président Allassane Dramane Ouattara va confier un "Secret d'Etat" au numéro 2 du gouvernement, en lui demandant de mettre en place un "plan de sortie"... Le très bouillant HAMBAK va réunir immédiatement son état major de cabinet , ses hommes de confiance (4 personnes dont je tais pour le moment les noms), à qui il va révéler "CHOSE" et ordonner des pistes de réflexion pour une sortie "heureuse et avantageuse" de situation. Il est 00.49 quand se présente au portail de la résidence de Daoukro Mr Djaha Jean, Parlementaire, Maire de Grand Lahou, cadre très respecté au Ministère de l'intérieur, Représentant et cadre du PDCI. Il est surexcité, tremblant, autoritaire et exige à parler avec le "Vieux". Mais Bédié dort déjà. Il crie que c'est une question de vie ou de mort. Qu'on le réveil. Malgré les invectives du protocole, du chef de camp,de la sécurité, Dia ne lâche rien. "Ça ne peut pas attendre demain, demain ce sera tard"... On se résoud à joindre Henriette Bomo Bédié''. Le désamour serait-t-il parti de là ? Le but de cette opération, était visiblement de saborder la promesse de passage de témoin au PDCI-RDA en 2020, comme cela a été démontré plus loin dans le texte, pourtant faite le même jour, lors de l'entretien à huis clos que les deux hommes ont eu. Secoué par cette affaire, Henri Konan BEDIE, invitera promptement, dès le lendemain, toujours selon Mohamadou SOUMAHORO, l'Homme fort d'Abidjan à son domicile de Daoukro pour tirer les choses au clair, et ce en présence de témoins de son parti, le PDCI-RDA, à qui il a, entre-temps, pris le soin de dévoiler le contenu de l'accord scellé entre eux. "La tension est palpable. Que s'est il passé au cours de la nuit pour qu'on en arrive là..?
Image result for appel de daoukro
Henriette Bédié se lève et invite les hommes en armes des 2 camps à la suivre en lançant, "laissons les mesurer qui pisse plus loin". Cela détend l'atmosphère. Mais l'information a vite circulé dans les réseaux des acropoles d'officiers. Dehors, les mouvements des véhicules laissent croire qu'on veut en découdre. Il faut l'intervention de HAMBAK sur les réseaux pour calmer les choses. Alors s'adressant au PRADO, Le Président Bédié dit ceci et je cite (mot pour mot) : * "Mr le Président, ayant réfléchi cette nuit, notre accord doit être validé par un témoin". Le PRADO s'enfonce dans son fauteuil et dit :
* "Grand frère, je pensais que cela restait entre nous" (Toujours mot pour mot), en regardant Akossi Bendjo. * Certes, cela restera entre nous... (Puis doucement) nous et ceux des nôtres que nous jugeons digne d'être dans le secret des Dieux. Cependant, puisque c'est une décision politique, je souhaite qu'il y ait un témoin officiel. Je suis vieux, quelque chose pourrait m'arriver, sait-on jamais, dit Bédié en fixant son hôte dans les yeux.
Allassane fixe le colonel et vient de comprendre que le Sphinx est au courant. Alors il tente un bluff pour confirmer ses doutes. Le PRADO propose que son Ministre d'Etat, Hamed Bakayoko soit le témoin. Le Président Bédié prend son verre, marque une pose, boit une bonne gorgée et dit (encore mot pour mot): " Un ministre se fait et se défait du jour au lendemain, je préfère un Président d'institution". En ces temps là, une seule personnalité faisait le consensus : Le PAN, son excellence SORO KIGBAFORI GUILLAUME.'' Déjà jugé trop ambitieux par l'entourage du Chef de l'état, la présence de Guillaume SORO à cette rencontre historique rendra le personnage un peu plus gênant. D'autant plus que pour cet entretien hautement confidentiel, les vérités sacrées qui ont conditionné le soutien d'Henri Konan BEDIE au candidat du RDR en 2010, seront dévoilées.


Image result for appel de daoukro


Rendez-vous est pris dans la plantation du "Sphinx de Daoukro''. C'est en héros que Soro arrive à Daoukro. Les événements du matin ont laissé des traces palpables et visibles. Il faut dire qu'il est très aimé par les soldats. Beaucoup lui vouent (jusqu'à présent malgré ce qui peut être dit) une admiration et un profond respect... Vu la tension de part et d'autre, le PAN prend les choses en main et intime l'ordre a tous les services de sécurité de rester à bonne distance. Cette stratégie du jeune a été fatal au Président de la République. De fait, après la brève entrevue avec Akossi Bendjo, Soro s'est procuré un dictaphone digital a transmission diffusante et spontanée, du genre utilisé pour les écoutes lors des enquêtes comme nous pouvons le voir dans certains films. Le protocole présidentiel n'aurait pas permis cela. Il y aurait eu fouille systématique. Après s'être enfoncé dans les champs, *Mots pour mots
Bédié : Ouattara, dit à Soro les termes de notre entente
Ouattara : Guillaume, l'aîné a souhaité ta présence parce qu'il a décidé contre l'avis des instances du PDCI, son parti, et contre toute attente, d'appeler à voter pour moi à la prochaine élection...
Bédié : mais encore..
Ouattara : je lui ai donné ma parole ( et je ne comprends pas pourquoi il en doute) je lui ai donc...
Bédié murmurant..: Tu n'es plus digne de confiance puisque tu chercherais à m'éliminer
Ouattara : d'où sors tu cette ineptie? Grand frère tu m'insulte là !!!
Bédié : continue ce que tu disais... (Gribouillages non audible..)
Ouattara : Alors je lui ai donné ma parole que ce serait mon dernier mandat...
Bédié : Hon hon Ouattara, dit lui exactement ce que nous avons convenu...
Ouattara : oui j'en viens.. j'en viens !!
Soro : Papa calme toi, laissons le finir. Moi aussi j'aurai à dire...
Ouattara : donc pour ainsi dire, après ce 2e mandat, le fauteuil reviendra au PDCI...
Bédié : (il racle la gorge) il me reviendra, il me reviendra, je ne t'ai pas dit qu'il reviendra au PDCI, je t'ai dit qu'il me reviendra. Dans cette histoire, je suis le plus gros perdant, résigné à être le faiseur de roi. Vous m'avez interrompu... (Gribouillages inaudible), Ouattara, jure devant l'enfant que la présidence me reviendra..
Ouattara : grand frère, pourquoi en douter... On a parcouru tout ce chemin et ce que nous avons convenu sera fait. Tu as ma parole.
Soro : je suis très flatté d'assister à cet entretien. Moi si jeune. J'apprends beaucoup de vous.
Bédié : tu as intérêt. Prends en de la graine.
(Ouattara rit)
Soro: avant de donner mon avis j'ai..
Bédié : on ne t'a pas fait venir pour ton avis. On dit d'être témoin
Ouattara : .. laissons le grand frère, laissons le parlé. Tout compte fait, nous lui devons d'être ici. C'est lui le courageux...
Soro: ma question est, qu'en est il de moi? Parce qu'il n'est pas question que je reste indéfiniment un dauphin constitutionnel !!! Moi aussi j'ai des projets...
Ouattara : ça sera forcément après Bédié
Bédié : je ne suis pas prêt de mourir maintenant, alors tu attendras que je finisse mes 2 mandats. Prépare toi pour 2030. Tu seras beaucoup plus sage avec un bon bagage... Tu auras quel âge petit?
(Éclat de rire)..
Ouattara : Moi j'ai attendu d'avoir la soixantaine passé.
Soro : Pour revenir à l'objet du jour, j'accepte d'être témoin. Cependant, initié au Poro, c'est l'occasion pour moi de vous avertir que je prends mes ancêtres à témoin. Je ne pourrai jamais revenir sur ce témoignage. Et quiconque d'entre nous le fera sera frappé d'un sort
Bédié : buvons à nos ancêtres. Buvons au père fondateur.
(Raclement de gorge)


Image result for appel de daoukro

Ces détails d'une précision déroutante, s'ils s'avéraient, expliquent toute la crise de confiance entre les alliés d'hier, à laquelle l'on assiste aujourd'hui. 24 heures après cette rencontre, Henri Konan BEDIE lançait l'appel de Daoukro, qui aura permis, pour une seconde fois l'élection d'Alassane OUATTARA à la tête de l'état Ivoirien. Dans le témoignage que livre le "journaliste d'investigation'', auteur de ce post, plusieurs enregistrements de la sorte, retraçant même des projets lugubres d'assassinat de l'ancien PAN. Réagissant aux récriminations du Président du PDCI-RDA évoquant un accord de transmission du pouvoir avec "son jeune frère'', le camp OUATTARA a constamment nié l'existence d'une telle promesse. Beaucoup de secrets attendent d'être mis sur la place publique, avec preuves à l'appui, pour transporter le peuple Ivoirien au coeur des intrigues de la République. Guillaume SORO, quant à lui, a promis "le grand déballage'', pour noyer politiquement celui qui est devenu aujourd'hui, son "ennemi politique'', le plus farouche. Ces "papos'', comme on les appelle à Abidjan, la rue les attend à chacune des sorties du Leader de GPS.
Image result for appel de daoukro

Seulement, ces feuilletons à haut risques, se déroulent dans une atmosphère de suspicion particulièrement lourde, marquée par des rumeurs d'élimination physique et d'arrestations programmées de figures emblématiques de l'opposition significative Ivoirienne. Lentement, mais sûrement, la crise Ivoirienne s'enlise, et ce, alors que le compte-à-rebours pour la présidentielle 2020 est fatalement lancé.
source : Ivoirtv.net

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité