Présidentielle: La candidature de Bédié se précise, le PDCI en branle

  • publié il y a : 1 mois
  • vues : 4166  
  • tags : présidentielle: - candidature - bédié - précise -  - branle - actualités
Présidentielle: La candidature de Bédié se précise, le PDCI en branle

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Henri Konan Bédié, candidat du PDCI-RDA au prochain scrutin présidentiel ivoirien. Cette éventualité ne fait plus l'ombre d'un doute. De l'Hexagone à Abidjan, cadres et militants du Parti démocratique de Côte d'Ivoire se mobilisent pour cette cause à quelques 10 mois de la présidentielle.

Des cadres du PDCI-RDA à l'oeuvre pour la candidature de Bédié en 2020

Se donner plus de chance afin de garantir la victoire du PDCI en 2020, tel est l'objectif visé par la quasi-totalité des cadres et militants du vieux parti. A moins d'un an du scrutin présidentiel, tous semblent être unanimes que le président du parti, Henri Konan Bédié, est la seule alternative capable de garantir la victoire du PDCI-RDA au soir du prochain scrutin présidentiel.

Alors qu'il procédait, samedi 7 décembre dernier à Bruxelles, à l'investiture des responsables de sa formation politique dans l'hexagone, le secrétaire général chargé des délégations générales du PDCI, Bernard Ehouman, a saisi l'occasion pour lever un coin du voile sur les tractations en cours au PDCI-RDA.


Le thème choisi pour la circonstance était : "Henri Konan BEDIE et le PDCI-RDA, pour une Côte d'Ivoire Réconciliée et Démocratique''. Pour Bernard Ehouman, le PDCI-RDA ne devrait pas se payer le luxe d'aller à la présidentielle avec un candidat « poids plume ».

« Nous devons choisir un candidat capable de ramener la victoire », a fait savoir le secrétaire exécutif. A l'écouter, l'enjeu est crucial: celui de sauver la Côte d'Ivoire « pour permettre à tous les Ivoiriens de s'épanouir et surtout favoriser la libération de tous les prisonniers politiques ainsi que le retour, sans conditions, de tous les exilés politiques dans leur pays ».

Il est donc clair, pour l'ex-inspecteur d'Etat, qu'à la prochaine convention dont la date sera connue le 19 décembre prochain, il s'agira de « plébisciter » Henri Konan Bédié, et non un autre candidat. Outre l'hexagone, une autre délégation du vieux parti était à Treichville avec les danseuses d'Adjanou.


C'était au cours d'une rencontre initiée par la Secrétaire exécutive (SE) chargée des femmes du PDCI-RDA, N'Dabian Adèle. Celle-ci a, à cette occasion, sollicité l'accompagnement de ces danseuses traditionnelles dans la marche du PDCI-RDA et de son président vers le fauteuil présidentiel.

«Henri Konan Bédié est votre fils, frère et président. Il vous appelle à son secours », leur a-t-elle lancé. Avant de les inviter à faire en sorte qu'en 2020, «le tabouret » du PDCI devienne « un fauteuil ».
source : afrique-sur7.fr

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité