Affaire « 27 secrétaires de section et un député PDCI virent au RHDP » : Ohi Gomez, départemental PDCI de Zouan-Hounien, apporte un démenti

  • publié il y a : 17 jours
  • vues : 1467  
  • tags : affaire - secrétaires - section - député - virent - gomez - 
Affaire « 27 secrétaires de section et un député PDCI virent au RHDP » : Ohi Gomez, départemental PDCI de Zouan-Hounien, apporte un démenti
« Danin Magloire et sa bande pensent ruser avec le pouvoir en place »
Un grand rassemblement du PDCI prévu le vendredi 15 novembre prochain, dans ladite localité


L'honorable Danin Magloire, député de la circonscription de Bin-Houin
Lors d'une tournée dans la zone sud du Tonkpi, Danin Magloire, député de la circonscription de Bin-houin, a affirmé virer au RHDP avec 27 secrétaires de section du PDCI. Toute chose qui a suscité la sortie de Ohi Gomez, le départemental PDCI de Zouan-Hounien, qui a dénoncé la « forfaiture politique » récemment orchestrée dans sa localité.

Le départemental du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) de Zouan-Hounien, Ohi Gomez, a fait une sortie, le vendredi 1er novembre 2019, à Yopougon (Abidjan) pour apporter un démenti aux « allégations » de Danin Magloire, député de la circonscription de Bin-Houin, qui a fait savoir qu'il a viré au RHDP avec 27 secrétaires de section du parti dirigé par Henri Konan Bédié. « Danin Magloire et sa bande pensent ruser avec le pouvoir en place. Dire qu'on est député PDCI et virer avec une vingtaine de secrétaires de section dudit parti politique, ne vous fera pas gagner au loto, si cela s'avérait vrai d'ailleurs », a-t-il déclaré, d'entrée de jeu.


Le départemental PDCI de Zouan-Hounien a d'ailleurs saisi cette occasion pour montrer comment le coup a été monté. « Il y a un an qu'un conflit entre Yacouba et Malinké éclatait dans cette partie de la région du Tonkpi. C'est dans ce contexte que Malick Fadiga, fils de l'ex-ministre des Mines et de l'Energie, répond à l'invitation de l'honorable Danin Magloire. Il est question d'organiser une cérémonie de retrouvaille entre ces deux peuples, afin d'enterrer pour de bon la hache de guerre. C'est à ce titre, que les populations de Zouan-Hounien ont répondu à l'appel de Danin. La cérémonie a eu lieu dans la cour d'un certain Ali. Grande fut la surprise de mes parents, qui à leur arrivée sur les lieux de la cérémonie, se retrouvent confrontés à la tournure politique que prend l'événement. Des individus arborant des tee-shirts à l'effigie du RHDP, occupaient déjà l'esplanade. Voyez-vous-même la mascarade. Quand on est fils d'une région, il y a des erreurs politiques qu'on ne fait pas. Il faut être vraiment animé par le diable, pour tromper ses parents de la sorte », a-t-il soutenu, précisant que les secrétaires de section du PDCI dont il fait mention dans l'article, n'étaient pas présents à cette cérémonie.

Ubsène Touali Notoua, 1er vice-président de la J-PDCI rurale, par ailleurs fils de la région, va encore plus loin en affirmant, que depuis le coup d'état de 1999, le département de Zouan-Hounien n'a enregistré que deux candidatures du PDCI. La première avec l'honorable Notoua Youdé, la seconde avec Moussa Fofana. Aux dernières législatives, Danin Magloire s'étant présenté sous la bannière d'indépendant et n'ayant jamais rallié le groupe parlementaire PDCI. « D'où vient cette appartenance au PDCI ? », s'est-il interrogé, avant de qu'il n'est pas contre « l'adhésion du député Danin au restaurant du RHDP. Mais qu'il le fasse dans les normes et sans brandir l'étendard du PDCI »

Ohi Gomez a soutenu que le département de Zouan-Hounien compte 47 secrétaires de section PDCI qui demeurent toujours dans la vision du président Henri Konan Bédié. Aussi, annonce-t-il un grand rassemblement du parti, le vendredi 15 novembre prochain, dans ladite localité.
source : Linfodrome

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité