PDCI: Billon et Thierry Tanoh grillés, Bédié est candidat en 2020 ''On ne vient pas au PDCI le mardi pour en être le président le mercredi''

  • publié il y a : 8 jours
  • vues : 4920  
  • tags : pdci: - billon - thierry - tanoh - grillés -  - bédié
PDCI: Billon et Thierry Tanoh grillés, Bédié est candidat en 2020 ''On ne vient pas au PDCI le mardi pour en être le président le mercredi''

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Cadre du PDCI-RDA, l'honorable Basile Gouali a adressé ce qui pourrait être qualifié de sévère mise en garde contre Jean-Louis Billon et Thierry Tanoh, deux potentiels candidats à l'investiture du vieux parti à la prochaine élection présidentielle en Côte d'Ivoire.

Présidentielle 2020: Les rêves de Billon et Thierry Tanoh volent en éclats

Mercredi 9 octobre 2019, lors d'une conférence de presse qu'il animait dans un réceptif hôtelier sis à Abidjan-Plateau, l'ancien député Basile Gouali a lancé un message on ne peut plus clair concernant le candidat du PDCI-RDA à la prochaine élection présidentielle. «On ne vient pas au PDCI le mardi pour en être le président le mercredi », a-t-il prévenu.



Cette déclaration de ce cadre PDCI-RDA vient visiblement couper l'herbe sous les pieds des deux anciens ministres Jean-Louis Billon et Thierry Tanoh, tous deux potentiels candidats à la candidature du parti. Le candidat naturel du PDCI à la présidentielle de 2020, c'est Henri Konan Bédié. Et l'honorable Basile Gouali ne le cache pas. «Il faut qu'au sortir d'ici, les gens comprennent que c'est le président Bédié qui est le candidat du PDCI-RDA et que nous partons à la convention pour plébisciter le président Bédié. Maintenant, à lui de refuser», a-t-il martelé.

Évoquant le sujet dans le cadre d'une interview accordée au confrère français Le Monde, le Sphinx de Daoukro, laissait entendre en août dernier qu'il ne cracherait pas sur le morceau au cas où la demande lui était faite par son parti. « Si on me le demande, je suis un homme de service, un homme qui a suivi une tradition de don de soi. Mais nous n'en sommes pas encore là », confiait l'ancien président ivoirien. Non sans préciser que son âge avancé (86 ans) ne saurait en aucun cas être un obstacle à sa capacité de briguer le fauteuil présidentiel ivoirien.


«Je suis un jeune parmi d'autres. En Afrique, il y a des présidents plus âgés que moi et si vous regardez à l'échelle du monde, ils sont encore plus nombreux », faisait-il savoir. La prochaine convention du PDCI-RDA qui verra la désignation de son candidat, devrait avoir lieu dans le premier semestre de l'année 2020. Depuis sa rupture d'avec son ancien allié, Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié a résolument engagé le PDCI dans la lutte pour la reconquête du pouvoir d'État.
source : afrique-sur7.fr    |    auteur : Jean Kelly Kouassi

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité