Bouaké : Incarcéré pour avoir participé à une manifestation, Moctar Diallo du RACI recouvre la liberté

  • publié il y a : 8 jours
  • vues : 709  
  • tags : bouaké - incarcéré - avoir - participé - manifestation -  - moctar
Bouaké : Incarcéré pour avoir participé à une manifestation,  Moctar Diallo du RACI recouvre la liberté
Sous haute surveillance policière, les membres du Rassemblement pour la Côte d'Ivoire (RACI) avec à leur tête la vice présidente chargée de la vallée du Bandama, ont assisté au procès d'un des leurs ce Jeudi 10 Octobre au palais de justice de Bouaké.« Je suis satisfaite de cette décision de mise en liberté de Moctar Diallo. Ça nous interpelle autant que nous sommes pour que nous sachions marcher.

Nous nous attendons à ça parce que nous savons qu'en réalité le dossier en lui-même, vraiment ne contenait rien. On s'attendait plus ou moins à ça, parce que le contraire allait être un peu plus difficile.

Que les membres du RACI soient mobilisés dans la sérénité. Que les membres restent calme et toujours se comporter en fonction des mots d'ordre.» a indiqué Madame Coulibaly Mariam, vice-présidente du RACI chargée du district de la vallée du Bandama.
Interpellé dans la nuit du Jeudi 03 Octobre dernier aux alentours de 20 heures au quartier Beaufort de Bouaké suite à sa participation au mouvement de soutien initié par des partisans de Mangoua Koffi Saraka Jacques, président du conseil régional de Gbêkê pendant son jugement le Jeudi 03 Octobre dernier ou celui ci a été reconnu coupable de détention illégale de munitions de guerre sans autorisation et de 40 machettes, Diallo Moctar, coordinateur régional du RACI-Gbêkê a comparu ce Jeudi 10 Octobre matin dans la salle d'audience du tribunal de première instance de Bouaké pour son procès.

Représentant Koné Braman procureur de la république près le tribunal de première instance de Bouaké à cette audience, le substitut qui, dans son réquisitoire, a expliqué qu'aucune interdiction de cette marche n'étant signifiée, est favorable à la mise en liberté du prévenu. « Le droit a été dit. Mon client va regagner son domicile. Il n'y avait pas d'infraction donc il a été relaxé.» a fait savoir après la mise en liberté de son client Moctar Diallo, maître Koné Mohamed Lamine, avocat au barreau de Côte d'Ivoire.
source : IVOIRTV.NET

A voir egalement

Commentaires

Publicité
COTE D'IVOIRE INDEPENDENCE CELEBRATION
Publicité