Bouaké : Après la condamnation de Mangoua Jacques, un cadre du Rhdp exhorte les populations à faire confiance à la justice ivoirienne

  • publié il y a : 10 jours
  • vues : 727  
  • tags : bouaké - après - condamnation - mangoua - jacques -  - cadre
Bouaké : Après la condamnation de Mangoua Jacques, un cadre du Rhdp exhorte les populations à faire confiance à la justice ivoirienne

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Golikro, Kouamékro et Minankro, localités issues du canton ''pharis '' de Bouaké ont, dans le cadre de la caravane « Je vote Rhdp », reçu, le vendredi 4 octobre 2019, la visite du coordonnateur régional associé du Rhdp, l'honorable Louis Kouakou Habonouan dit Empyrus. Occasion toute trouvée pour l'actuel président du Conseil d'administration de l'Office National de l'Eau Potable (Onep) d'ouvrir une lucarne sur le dossier juridico politique Mangoua Jacques.


Sur la question, l'ex membre de la Fesci tout en regrettant la condamnation du président du conseil régional du Gbêkê, a exhorté les populations à faire confiance aux autorités judiciaires. « Faites confiance à la justice ivoirienne. La procédure suit son cours. Après le procès, c'est vrai, il a écopé de 5 années d'emprisonnement ferme, de privation de droits civiques et de 5 millions de francs CFA d'amende. Mais retenez qu'à compter de la date du procès, son conseil dispose de 20 jours pour faire appel », a-t-il précisé.

Pour l'ex-secrétaire exécutif du PDCI RDA chargé des communautés et de la chefferie traditionnelle, contrairement à ce qui se raconte dans certains milieux, le procès de Jacques Mangoua n'a rien de politique. « Il ne s'agit pas d'un procès politique, mieux, dira -t-il, la détention illégale d'armes et de munitions de guerre par un individu est une infraction grave punie par le droit positif »

C'est pourquoi, il a invité les populations à rester vigilant face à ceux qu'ils qualifient d'oiseaux de mauvais augure qui de par ces jugements de valeurs veulent attiser la fibre ethnico tribale pour assouvir leurs appétits politiques. « Beaucoup de choses se racontent çà et là. Mais ce que vous devez savoir, si Mangoua Jacques est aujourd'hui en prison, ce n'est pas parce qu'il est PDCI RDA, encore moins parce qu'il est baoulé. C'est tout simplement parce qu'il a été découvert en sa résidence de N'Guessankro, dans le département de Béoumi, 991 munitions de guerre, 49 munitions de fusils et 40 nouvelles machettes. La même procédure s'appliquerait à n'importe quelle personne chez qui on découvrirait la présence illégale d'armes et de munitions de ce type », a justifié l'honorable Louis Habonouan. Pour finir, il a appelé les populations à l'apaisement et au calme.

Revenant sur la mission que s'est assignée la caravane « Je vote RHDP », il a invité le ses parents baoulé à se mobiliser et à demeurer soudés autour des idéaux du Rhdp ainsi que de son président Alassane Ouattara comme ils l'ont été en 2010 et en 2015. Pour Empyrus, c'est à ce prix que la Côte d'Ivoire pourra poursuivre sa marche vers l'émergence.




Simon DEBAMELA, Correspondant
source : Linfodrome

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité