Réforme CEI: L'appel d' Anaky Kobena à l'opposition contre le pouvoir Anaky Kobena « Non au pré-brigandage électoral »

  • publié il y a : 11 jours
  • vues : 510  
  • tags : réforme - l'appel - anaky - kobena - l'opposition - contre - pouvoir
Réforme CEI: L'appel d' Anaky Kobena à l'opposition contre le pouvoir Anaky Kobena « Non au pré-brigandage électoral »

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Pas question pour Innocent Anaky Kobena de laisser la CEI être réformée selon le baromètre du pouvoir d'Alassane Ouattara. Le fondateur du MFA lance donc l'appel à l'opposition, à la société civile ainsi qu'à toutes les forces vives de la Nation de s'opposer à ce qu'il qualifie de « pré-brigandage électoral ».

Anaky Kobena « Non au pré-brigandage électoral »

Membre fondateur de la coalition du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Anaky Kobena a rejoint les rangs de l'opposition dès l'accession effective d'Alassane Ouattara au pouvoir. Le Président Fondateur du Mouvement des forces d'avenir (MFA) entend donc jouer pleinement son rôle d'opposant aux côtés d'autres organisations de l'opposition, notamment le PDCI d'Henri Konan Bédié et le FPI de Laurent Gbagbo.

Aussi, la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) constitue-t-elle une pomme de discorde entre pouvoir et opposition en Côte d'Ivoire. La nouvelle loi sur la CEI promulguée par le Président Alassane Ouattara ne trouve en effet pas l'assentiment d'une grande frange de l'opposition, hormis Pascal Affi N'Guessan (FPI pro-Affi). Ces opposants estiment que cette réforme opérée par le régime d'Abidjan n'est pas conforme aux recommandations de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP).

Outre le refus de ces organisations de l'opposition de donner leur caution à cette nouvelle CEI, Innocent Anaky Kobena appelle à plus d'action. C'est dans cette optique que l'ancien ministre des Transports a lancé un appel sur les réseaux sociaux.


« J'invite tous les partis politiques et tous mouvements de la société civile, avec les syndicats, les autorités traditionnelles et religieuses, à déclarer publiquement leur refus et leur opposition à ce pré-brigandage électoral perpétré au grand jour. Bonjour chers tous et bon début de semaine ! », a-t-il déclaré, ce lundi, sur sa page Facebook officielle.

Notons que le FPI et le PDCI ont annoncé un meeting, ce 14 septembre 2019 au stade Champroux de Marcory. Mais aux dernières nouvelles, ce stade vient de leur être refusé pour cause de rénovation.

Vous pourriez aussi aimer :Côte d'Ivoire : Anaky et une forte délégation du MFA chez Bédié

A 13 mois de l'élection présidentielle de 2020, la tension se fait de plus en plus perceptible entre le pouvoir et le contre-pouvoir.
source : afrique-sur7.fr    |    auteur : Dreyfus polichinelle

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité