Présidentielle 2020/ Henri Konan Bédié : « Nous avons l'obligation de faire mentir tous ceux qui disent que cette élection est déjà bouclée »

  • publié il y a : 21 jours
  • vues : 242  
  • tags : présidentielle - 2020/ - henri - konan - bédié - avons - l'obligation
Présidentielle 2020/ Henri Konan Bédié : « Nous avons l'obligation de faire mentir tous ceux qui disent que cette élection est déjà bouclée »

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Pour Henri Konan Bédié, la seule et unique reforme de la Cei ne suffira pas pour garantir une victoire éclatante à cette élection
Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) veut faire déchanter ceux qui croient avoir gagné par anticipation l'élection présidentielle de 2020. Il l'a fait savoir le samedi 22 juin 2019, à Cocody, lors de la 2è réunion annuelle des délégués départementaux et communaux de son parti, le Pdci-Rda.
« Nous avons l'obligation de faire mentir tous ceux qui disent, à tord, que cette élection est déjà bouclée », a engagé M.Bédié ses militants. Pour réussir ce pari, le « sphinx de Daoukro » a exhorté ses hôtes du jour à la vigilance. « Il nous appartient, dès aujourd'hui d'être vigilants sur le terrain pour dénoncer et décourager toutes les tentatives de fraude. En conséquence, pour remporter avec panache cette élection que nous appelons de tous nos voeux », a-t-il insisté.
Pour Konan Bédié, cette élection (présidentielle) représente un enjeu capital pour la Côte d'Ivoire. C'est pourquoi, il a réclamé des élections libres et transparentes. « Concernant les élections de 2020, je tiens à vous réaffirmer que notre parti veut des élections libres et transparentes, seuls gages de l'unité et d'une paix durable pour notre pays », a-t-il martelé.
Puis, il a exigé une réforme en profondeur de la Cei. « Aussi, voudrais-je vous rassurer que le groupe des partis politiques de l'opposition ivoirienne, conduit par notre parti et les autres formations politiques épris de paix, est déterminé à mener à bien, toutes les actions nécessaires afin d'obtenir une reforme profonde de la Commission électorale indépendante (Cei) », a laissé entendre Henri Konan Bédié. Et cela, a-t-il ajouté, conformément à l'arrêt rendu par la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples .

source : Linfodrome    |    auteur : Jonas BAIKEH

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité