Affaire« On n'a pas peur d'enrôler des étrangers» : La réaction du Président Ouattara très attendue (Christian Vabé)

  • publié il y a : 4 mois
  • vues : 679  
  • tags : affaire« - d'enrôler - étrangers» - réaction - président - ouattara - attendue
Affaire« On n'a pas peur d'enrôler des étrangers» : La réaction du Président Ouattara très attendue (Christian Vabé)

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Importante déclaration à la nation concernant les propos du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani
Le rassemblement du peuple de Côte d'Ivoire est indigné par les propos du Ministre de l'Agriculture et des ressources Halieutiques, M. Kobenan Kouassi Adjoumani, prononcés en conference de presse du rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), dont il est le porte-parole principal, selon lesquels son parti n'avait pas peur d'enrôler des étrangers pour constituer son électorat.
« La ruée vers le RHDP est de plus en plus importante. Nous n'avons pas peur d'enrôler des étrangers pour constituer notre électorat », avait-il déclaré en présence des ministres Mamadou Touré (porte-parole adjoint du Rhdp), Sidiki Konaté, Aka Aouélé, et Félix Anoblé, lesquels n'ont apporté aucun démenti.
Le gouvernement du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly de même que le Président de la République, n'ont à ce jour pas réagi.
Devant la gravité des propos prononcés, preuve qu'une fraude à grande échelle est en cours de préparation par le RHDP, afin de confisquer, boucler, et gerer le pouvoir à la suite d'élections présidentielles falsifiées en 2020, le RPCI-AC interpelle le procureur de la République Adou Richard Christophe, afin qu'il se saisisse de cette affaire.
Par ailleurs, devant le mutisme du gouvernement, le RPCI-AC lance avec insistance un appel au Président Alassane Ouattara afin qu'il s'adresse à la nation pour rassurer les ivoiriens et desavouer publiquement son ministre et porte-parole du RHDP.
Pour le RPCI-AC, le silence assourdissant du chef de l'Etat et du gouvernement équivalent à approuver les propos du ministre Adjoumani.
Le RPCI-AC rappelle la promptitude du gouvernement et du Président de la République à réagir et condamner les propos du président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié.
Le RPCI-AC exige également la démission immédiate et sans condition du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani afin d'éviter au pays une grave crise post-électorale en 2020, car sa presence represente une grave menace pour la paix et pour l'organisation d'élections crédibles, transparentes, et ouvertes à tous en 2020.
Vive la Côte d'Ivoire
Que Dieu bénisse et protège la Côte d'Ivoire
Fait à Paris le 19 juin 2019
Pour le RPCI-AC
Christian Vabé
Président

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité