Evariste Méambly : Super Ebony des politiciens caméléons de Côte d'Ivoire

  • publié il y a : 3 mois
  • vues : 502  
  • tags : evariste - méambly - super - ebony - politiciens - caméléons - d'ivoire
Evariste Méambly : Super Ebony des politiciens caméléons de Côte d'Ivoire
Député et président du conseil régional sortant de la région du Guémon, Evariste Méambly est dans la course pour être réélu à la tête de la région. En difficulté face à son adversaire Ephrem Oula Privat, il a atterri, sans surprise, au RHDP.

Militant du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) à la base, Evariste Méambly a perdu les élections municipales et législatives en 2000. Deux ans après, lors de l'éclatement de la rébellion conduite par Guillaume Soro, il se rapproche de la galaxie patriotique de Charles Blé Goudé. Présent à presque tous les meetings de cette formation de jeunesse proche du parti au pouvoir de Laurent Gbagbo.

Il trouve la brillante idée de créer en 2009, le Comité national de soutien aux forces de réunification (CONASFOR) en 2009. Prouvant ainsi, son dévouement à leur cause. L'objectif était d'apporter un soutien aux forces de défense et de sécurité. Il investira pour le démarrage de ses activités 127 000 000 FCFA. Dans cette même fougue, il soutient le candidat Laurent Gbagbo aux élections présidentielles de 2010 au profit de son adversaire Alassane Ouattara soutenu par Henri Konan Bédié le président de son parti.

« Je suis de retour au pays, ce retour a été possible grâce au chef d'état-major général des FRCI, Soumaïla, le parrain de mon mariage »

Evariste Méambly ira en Exil au Bénin après la crise postélectorale de 2010. Après juste deux mois, il regagne la Côte d'Ivoire en juillet 2011. Il déclara d'ailleurs : « Je suis de retour au pays, ce retour a été possible grâce au chef d'état-major général des FRCI, Soumaïla, le parrain de mon mariage ».

En tout état de cause, ce retour lui permettra de renouer les liens avec celui qu'il ne cesse d'appeler "Papa''. Il effectuera d'ailleurs le voyage jusqu'à Daoukro. « Je vous rappelle que je n'ai jamais été radié de ma formation politique comme certains militants (...) je pense que je n'ai aucun problème avec mon papa Bedié, je suis allé le voir, je lui ai dit, « Papa, vraiment j'ai fait des erreurs oublie les toutes », parce que Bédié est un homme important dans ce pays (...) », avait-il expliqué lors d'une interview qu'il a accordé à un site internet.

A lire aussi : Conseil régional du Guémon : Privat Oulla, l'indépendant qui défie Évariste Méambly et le PDCI

Candidat indépendant aux élections législatives en 2011, Evariste Méambly est élu député pour la circonscription de Facobly, Guézon, Koua, sémien et Tiény-Séably communes et sous-préfectures. Il sera réélu encore une fois en tant que candidat indépendant. A l'hémicycle, il crée son groupe parlementaire " Agir pour le peuple'' (APP). Il a annoncé au cours d'une tournée effectué dans l'ouest dans sa circonscription électorale en juillet 2018, la mutation de ce groupe parlementaire en parti politique afin de viser les élections présidentielles de 2020.

« J'ai dû interrompre ma tournée dans le Guémon pendant deux jours pour me rendre rapidement sur Abidjan, afin de lever le mystère de ma présence sur la liste des candidats RHDP pour les prochaines élections locales dans le pays »

Notons qu'à côté de tous ces bouleversements, l'Honorable a rendu visite à Laurent Gbagbo l'ancien président ivoirien et Charles Blé Goudé président de la galaxie patriotique dont il était très proche à la prison Néerlandaise de Sheveningen six fois déjà. Depuis le 7 décembre 2018, Evariste Méambly, président du conseil régional du Guémon a formalisé l'adhésion de son tout nouveau parti politique "Agir pour le peuple'' (APP), au RHDP, parti unifié.

Reniant ainsi son démenti lorsqu'il l'avait été annoncé sur cette même liste avant les élections du 13 octobre 2018. « J'ai dû interrompre ma tournée dans le Guémon pendant deux jours pour me rendre rapidement sur Abidjan, afin de lever le mystère de ma présence sur la liste des candidats RHDP pour les prochaines élections locales dans le pays », avait-il démenti la "rumeur''.

Rappelons que les élections couplées municipales et régionales ont été invalidées dans la région du Guémon par la Commission électorale indépendante pour violences. Evariste Méambly, candidat à sa propre succession devra affronter à nouveau le 13 décembre 2018 Ephrem Privat Oulla, vice-président de l'Assemblée Nationale et député de Duékoué sous-préfecture proche de Soro Guillaume, qui part en toute confiance.

Roxane Ouattara
source : ivoiresoir.net    |    auteur : Roxane Ouattara

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité