Présidentielles 2020 : Des proches de Bédié redoutent des fraudes en préparation et révèlent une opération d'identification prévue pour démarrer le 06 novembre avant la réforme de la Cei

  • publié il y a : 15 jours
  • vues : 367  
  • tags : présidentielles - proches - bédié - redoutent - fraudes - préparation - révèlent
Présidentielles 2020 : Des proches de Bédié redoutent des fraudes en préparation et révèlent une opération d'identification prévue pour démarrer le 06 novembre avant la réforme de la Cei

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Bédié et ses partisans très regardant sur les processus électoraux avant 2020 qu'ils se sont fixés comme objectif

Ils disent tenir formellement leurs informations de sources sûres. Par contre, ils préfèrent ne pas s'afficher pour le moment. En attendant de porter haut et fort leurs voix si ce qu'ils ont reçu comme confidences se confirme. A savoir l'installation, dès le 06 novembre prochain d'un opérateurs commis pour des opérations d'identification des Ivoiriens au sein de l'ONI, organe en charge de cette mission. Une étape du processus électoral de 2020 qu'ils entendent récuser avant la réforme de la Commission électorale indépendante (Cei). Confidence d'un de ces cadres qui révèle tout, mais garde l'anonymat.

Finies les élections locales de 2018. Cap sur les élections présidentielles de 2020. C'est la priorités actuelles d'un groupe de cadres du Pdci-Rda, fidèles et proches du président Henri Konan Bédié, qui se réunit régulièrement et mène des réflexions approfondies sur l'évolution de la situation dans leur parti et sur l'échiquier politique nationale.

Au moment où le débat politique polarise les attentions sur les contentieux des élections locales, ce groupe de cadres attire l'attention des Ivoiriens sur un autre fait. Lequel il le qualifie comme un autre danger en préparation à l'horizon. A savoir une manoeuvre frauduleuse en cours pour les échéances à venir.

Selon des confidences émanant de l'un des membres de cellule d'intelligence du parti de Bédié, il leur reviendrait « de façon récurrente » qu'un opérateur technique vient s'installer le 06 novembre 2018 à l'Office national de l'identification (ONI) en vue du démarrage des opérations d'identification. « Nous estimons qu'après tout ce qui s'est passé concernant les récentes élections locales, les Ivoiriens ont de bonnes raisons de s'inquiéter du démarrage de toutes autres activités en lien avec les élections de 2020 sans avoir pris des précautions et garanties suffisantes pour éviter les fraudes et surtout sans procéder à la réforme de la Cei », indique notre confident. Qui revient sur les actes posés par la Cei actuelle et sa composition qu'il estime à 70% en faveur du pouvoir en place pour qu'elle soit impartiale.

Le déroulement des dernières élections locales est cité en exemple par le haut cadre du Pdci pour se convaincre du « manque d'indépendance de ladite commission ». « Cette situation apparaît inquiétante pour les échéances électorales à venir. Les Ivoiriens devront donc rester vigilants et refuser toutes autres formes de fraudes dans la perspective des élections de 2020 », confie notre source, qui appelle les Ivoiriens à dire « non à quelque opération d'identification que ce soit sans avoir préalablement reformé la Cei telle que revendiquée par l'ensemble des partis politiques et des forces vives de la nation ».

Du côté de l'Oni, un haut cadre joint dit ne pas être informé de l'opérateur en question qui devrait s'installer dans leurs locaux. Toutefois, il a promis nous revenir au sujet du processus de l'identification. Nous y reviendrons !

source : Linfodrome    |    auteur : F.D.B

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité