Politique nationale : Adjoumani et N'guessan Jérôme radiés du Pdci-Rda

  • publié il y a : 14 jours
  • vues : 301  
  • tags : politique - nationale - adjoumani - n'guessan - jérôme - radiés - pdci-rda
Politique nationale : Adjoumani et N'guessan Jérôme radiés du Pdci-Rda

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Le ministre Adjoumani, président de ''Sur les traces d'Houphouët-Boigny'', ne siégera plus dans les instances du Pdci-Rda
La décision est tombée cet après-midi, ce jeudi 4 octobre 2018. Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani et M. N'guessan Kouamé Jérôme, tous deux membres du Bureau politique du Pdci-Rda, ne font plus partie de ce parti. Du moins, ces deux personnalités sont frappées durement par une décision du Conseil de discipline de la formation septuagénaire rendue par son Rapporteur général, l'avocat Me Chrysostome Blessy, en présence de M. Aoua Touré, président dudit Conseil.
Le ministre des Ressources animales et halieutiques, président-fondateur du mouvement dissident, "Sur les traces d'Houphouët-Boigny'', est taxé, en même temps que M. N'guessan Jérôme, « d'indiscipline » et d'attitude frisant « la mise en danger de l'unité du Pdci-Rda, jusqu'à la transhumance ».
Selon les explications données par Me Blessy, tout remonte au Bureau politique du "vieux'' parti qui s'est réuni à Daoukro, le lundi 24 septembre 2018. Au lendemain de cette réunion, le Conseil de discipline a été saisi par une correspondance du chef du Secrétariat exécutif du Pdci-Rda, le Professeur Maurice Kakou Guikahué, déférant à cette instance un certain nombre de personnalités et de militants dont le comportement pouvait être analysé comme en violation des statuts et règlement intérieur du parti. Ce, en raison de leur attitude considérée comme « des cas d'indiscipline, de violation et de mise en danger de l'unité du parti et de transhumance visés par les textes du Pdci comme des fautes ».
Après analyse depuis trois jours de ces cas sous la conduite du président du Conseil de discipline, Aoua Touré, des convocations poursuit le Rapporteur général, ont été émis et régulièrement transmises par voie d'huissier aux concernés afin de les recevoir et les entendre ce jeudi 4 octobre 2018. Un délai qui assorti de la possibilité de renvoi jusqu'à samedi, selon que les destinataires des convocations en fassent la demande. Mais, mal en prendra les membres du Conseil de discipline de constater l'absence des mis en cause. Un comportement qui les confortera dans leurs appréhensions quant à l'indiscipline qu'ils reprochent aux concernés, précisément au ministre Adjoumani et à M. Jérôme N'guessan, les deux premières personnalités convoquées.
En conséquence, le Conseil de discipline a décidé de frappé, et très fort. Le président Aoua Touré et ses camarades, après avoir statué, ont pris la décision suprême de l'exclusion temporaire de toutes les instances du Pdci-Rda des deux mis en cause dont les dossiers sont déférés devant le prochain congrès pour confirmer ou infirmer la radiation.
Cette procédure, a tenu à expliquer Me Blessy, a été faite en respectant les formes et les normes en la matière. Aussi, annonce-t-il à compter de ce jour que le ministre Adjoumani et M. Jérôme N'guessan ne peuvent plus siéger dans aucune instance du Pdci-Rda.
Faut-il le souligner, outre Adjoumani, le père du mouvement ''Sur les traces d'Houphouët-Boigny'', farouche partisan du Rhdp unifié, M. Jérôme N'guessan est l'homme qui a esté en justice contre les dirigeants du Pdci-Rda pour invalider les décisions du Bureau politique tenu le 17 jiin 2018. Après le dernier bureau politique de Daoukro, qui a réitéré les décisions prises, à cet effet, il a encore fait appel, et l'affaire est en attente d'être encore tranchée par la justice quand il est annoncé sa radiation du vieux parti. Affaire à suivre!
source : Soir Info    |    auteur : F.D.B

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité