Alcide Djédjé parle de Gbagbo et fait des confidences: « La vieille Gado est morte dans mes bras (...) Il n'y aura pas de match retour quand tu sortiras de prison »

  • publié il y a : 2 mois
  • vues : 569  
  • tags : alcide - djédjé - parle - gbagbo - confidences: - vieille - morte
Alcide Djédjé parle de Gbagbo et fait des confidences: « La vieille Gado est morte dans mes bras (...) Il n'y aura pas de match retour quand tu sortiras de prison »

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Alcide Djédjé a présenté son tout nouveau parti politique appelé ''Concorde''
Annoncée depuis quelques jours, la présentation officielle du Congrès pour la Consolidation de la République et le Développement (Concorde) a eu lieu ce mardi 4 septembre 2018 au Plateau. Un moment pour son Président Alcide Djédjé de lancer un message émouvant à Laurent Gbagbo, incarcéré depuis novembre 2011 à La Haye.

Moments solennels. Moments d'émotions ce mardi 4 septembre 2018 dans un grand hôtel du Plateau lors de la présentation du parti Concorde. Alcide Djédjé, présentant son tout nouveau parti politique, a fait un rappel émouvant de ses années de lutte auprès de Laurent Gbagbo et a profité pour rappeler à ceux qui seraient tentés de l'accuser de "traitrise'' qu'ils ne "savent rien'' en réalité de ses relations avec le prisonnier de Schevengen.

« La position que j'ai eue en 2011, est la même. Ceux qui ne voulaient pas que tu retournes à Mama, ont pris le dessus. Tu as décidé d'aller à la réconciliation après les Accords de Pretoria, et un discours avait été préparé. Seulement, des militants très puissants n'avaient pas cette position. Finalement, tu as adopté la position de ces militants. Aujourd'hui, tu portes le chapeau de ceux d'entre nous qui avaient cette posture de raideur. Tu t'es sacrifié pour certains de tes collaborateurs. Entre toi et moi, il n'y a pas d'attitude de traitrise. La vielle Gado est morte dans mes bras. Ceux qui sont sur les réseaux sociaux et qui ne sont au courant de rien, peuvent continuer à décerner des prix de traitrise à d'autres », a lâché Alcide Djédjé d'entrée de jeu.

Pour le Président de Concorde, après la libération des prisonniers politiques issus de la crise postélectorale et le dégel de leurs avoirs, il faut passer à une autre étape de la réconciliation nationale. « Ceux qui pensent que lorsque tu sortiras de prison, il y aura un match retour, se trompent. Il n'y aura pas de match retour avec toi », a-t-il confié. Interrogé sur son rapprochement avec le RHDP, Alcide Djédjé s'est voulu clair. « Il n'y a pas d'ennemi juré en politique. Il n'y a que le courage. L'idéologie qu'on doit avoir, c'est d'être humain. Je veux introduire une dose d'humanisme dans la lutte pour le pouvoir », a-t-il affirmé, entouré de Watchard Kédjébo et Koné Largaton, deux membres de son parti politique.
source : Linfodrome

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité