Côte d'Ivoire CEI : Youssouf Bakayoko répond à Affi N'guessan et l'AFD « Les commissaires ont prêté serment, ils sont indépendants

  • publié il y a : 26 jours
  • vues : 528  
  • tags : d'ivoire - youssouf - bakayoko - répond - n'guessan - l'afd - commissaires
Côte d'Ivoire CEI : Youssouf Bakayoko répond à Affi N'guessan et l'AFD « Les commissaires ont prêté serment, ils sont indépendants

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Le président de la CEI, Youssouf Bakayoko, a répondu aux opposants qui demandent à leurs représentants de démissionner de la CEI

Présent au Lycée Sainte Marie de Cocody pour s'assurer du bon déroulement des élections sénatoriales, le président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko, en a profité pour donner une réponse claire au président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N'guessan, qui demande aux commissaires de l'AFD de démissionner de la CEI.

Le président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko, était le samedi 24 mars 2018, en fin de matinée, au Lycée Sainte Marie de Cocody pour s'assurer du bon déroulement des élections sénatoriales. Les journalistes présents en ont profité pour prendre ses impressions relativement au déroulement du vote. « Je pense qu'il s'agit d'une élection spéciale en ce sens que les électeurs sont ceux qu'on appelle les grands électeurs. Ils viennent donc un peu à leur rythme et les bureaux sont ouverts depuis 8 h et fermeront à 17h. Jusque-là, tout se passe bien, sur le plan de la sécurité. Il n'y a pas de problème. Nous pensons que les choses se passeront très bien, et jusqu'à ce soir, on aura terminé dans le calme », a-t-il confié à la presse.

Concernant la requête de l'Alliance des forces démocratiques (AFD), une coalition de partis d'opposition dont le Front populaire ivoirien (FPI) dirigé par Pascal Affi N'guessan, Youssouf Bakayoko, a d'abord dit qu'il a bel et bien réceptionné le document. Il a ensuite ajouté que les commissaires visés par la requête de l'AFD ont prêté serment et sont indépendants. « Je n'ai pas de déclaration particulière à faire là-dessus, ils sont venus et ils ont déposé un document que nous avons réceptionné. Les commissaires qu'ils ont nommément indiqués ont fait comprendre qu'au terme de la procédure, ils ont prêté serment et qu'à parti de là, ils sont indépendants. Je crois que ce cas-là s'applique à tous les commissaires de la CEI. Nous n'avons donc pas de commentaire à faire. Nous avons reçu un courrier, c'est très bien, mais nous continuons », a-t-il déclaré.

Concernant l'impressionnant dispositif de sécurité sur le lieu du vote, le président de la CEI a dit que ce sont des dispositions d'usage en pareille circonstance. « Nous savons qu'une élection a besoin d'une certaine couverture en matière de sécurité et c'est ce que nous avons appliqué. Il n'y a pas de disposition spéciale, je vous ai dit qu'il s'agit de grands électeurs, des personnes qui ont une certaine expérience des élections et qui savent comment les choses se déroulent. Nous n'avons pas de crainte, tous se passe bien », a-t-il rassuré.




source : Linfodrome    |    auteur : Adolphe Angoua

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité