RDR: Voici pourquoi Kafana et Bacongo veulent la tête d'Amadou Soumahoro

  • publié il y a : 6 mois
  • vues : 620  
  • tags : voici - pourquoi - kafana - bacongo - veulent - d'amadou - soumahoro
RDR: Voici pourquoi Kafana et Bacongo veulent la tête d'Amadou Soumahoro

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Au fur et à mesure que les jours passent, l'atmosphère s'envenime au sein de la direction du RDR. Décrié pour sa gestion jugée ''maladroite'' du parti, l'actuel secrétaire général par intérim du RDR, Amadou Soumahoro, est de plus en plus isolé.

Alors que personne ne s'y attendait, le ministre Kafana Koné, secrétaire général adjoint chargé de l'organisation, a annoncé récemment pour très bientôt la tenue d'un congrès au RDR en vue d'une meilleure réorganisation du parti à la case. « Il y a longtemps que nous n'avons pas tenu de congrès. Dans les jours prochains, le Rdr tiendra son congrès (...) Il nous faut nous maintenir au rang de premier parti politique ivoirien. Réactualisons nos structures afin qu'elles ne souffrent d'aucune ambigüité », avait suggéré le député-maire de la commune de Yopougon. Mais cette sortie de Kafana Koné, pour certains observateurs, est l'expression du raz-le-bol et de la colère qu'éprouvent de l'ensemble des cadres du parti voire des militants du RDR contre la direction actuelle jugée indolente, ''méchante'' et peu soucieuse de la situation que vivent ses secrétaires départementaux et de la base du parti.



Ce n'est plus un secret de dire qu'entre Amadou Soumahoro et Kafana Koné, la hache de guerre est déterrée. Une affaire d'argent destiné à l'entretien des structures du parti a envenimé les rapports naguère tendus entre les deux secrétaires généraux du parti à la case. C'est justement quelques jours après leur altercation que Kafana Koné a annoncé la tenue d'un congrès pour ''mettre fin à l'intérim à la tête du RDR''. Dès lors, Amadou Soumahoro venait de perdre un soutien dé taille au sein de la direction du parti. Quelques semaines après, c'est un autre ténor du parti au pouvoir et non des moindres, qui tirera à boulets rouges sur le SGI du RDR et son staff. « Le Rdr que nous avons connu avant qu'on arrive au pouvoir n'est pas celui que nous connaissons aujourd'hui ni par son fonctionnement, ni par son organisation, ni par sa méthode (...) Depuis 2011, le Rdr est dirigé par un secrétaire par intérim. Ce qui paraît préoccupant. Je ne sais pas de qui le secrétaire général est l'intérim. Depuis 2011 jusqu'à 2017, c'est-à-dire 6 ans c'est-à-dire plus de 5 ans qui est la durée d'un mandat. Le Rdr doit faire son congrès tous les 5 ans. Mais voir le parti dirigé pendant plus de 5 ans par intérim, c'est préoccupant », s'est attristé l'ancien ministre et non moins conseiller du président de la République, Cissé Ibrahim Bacongo.



Pressé que se tienne dans les plus brefs délais, le 3è congrès ordinaire du RDR tel qu'annoncé par le ministre Kafana Koné, Cissé Bacongo dit attendre que les grandes orientations de ce congrès soient définies. « Nous osons espérer que ce congrès qui pour moi est un congrès du destin dans la mesure où il se situe dans la perspective de 2020, va aboutir à des résolutions fortes du point de vue de l'organisation du parti, la mobilisation des militants et surtout de la nouvelle vision que nous devons avoir. Nous osons espérer que ce congrès va nous permettre d'aller au fond des sujets qui vont être abordés , pour sortir les meilleures réponses aux problèmes pour que le Rdr soit plus fort que jamais et qu'il aille à la conquête du pouvoir d'Etat en 2020 avec de meilleurs gages »,espère-t-il. Comme on le voit, Amadou Soumahoro semble progressivement en train de perdre des soutiens de taille au sein même de l'organisation politique qu'il dirige. Le SGI du RDR est de plus en plus décrié à cause de sa gestion jugée ''opaque'' et ''calamiteuse'' du parti à ca la case, confie un départemental.

David YALA
source : Linfodrome    |    auteur : David YALA

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité