CORONAVIRUS / Bouaké : la COOP-CA-VICA au côté de l'UJB pour bouter le COVID-19 hors de la ville

  • publié il y a : 1 mois
  • vues : 294  
  • tags : coronavirus - bouaké - coop-ca-vica - l'ujb - bouter - covid-19 - ville
CORONAVIRUS / Bouaké : la COOP-CA-VICA au côté de l'UJB pour bouter le COVID-19 hors de la ville
Le dimanche 29 Mars, l'Union des Journalistes de Bouaké (L'UJB) en partenariat avec la coopérative avec Conseil d'Administration du Vivier et du Cajou(COOP-CA-VICA), a procédé à une formation sur la fabrication des produits pour le lavage des mains et des caches nez.
En cette période de crise sanitaire, la Coopcavica et l'Union des Journalistes de Bouaké ont décidé d'apporter une assistance sanitaire à toute la population. Ce, à travers des émissions de sensibilisation sur les stations radios.
''L'objectif visé est de permettre à la population de rester confinée et produire son kit d'hygiène à moindre coût. Un kit composé de cache nez fabriqué avec du lotus et des gaines, du savon liquide et de la solution hydroalcoolique'' a indiqué Soro Korona, vice-président de ladite union.
'' On utilise deux feuillets de lotus, qu'on plie de façon régulière comme on fait l'éventail à l'école primaire avec des feuilles. Lorsqu'on fini de le plier en recto et verso, on joint à chaque bout de l'élastique avant d'agrafer'' aexpliqué Leatitia Zoué, formatrice spécialisée sur la fabrication du cache-nez.
Pour le savon liquide et le gel hydro alcoolique plusieurs composantes chimiques interviennent dans la production. Avec des démonstrations à l'appui, l'assemblée a pu s'imprégner de la fabrication du savon liquide et du gel hydro alcoolique,avec de l'Éthanol en pharmacie ou alcool 96°, de l'Eau oxygénée et de la Glycérine.
Koffi Hyacinthe de la direction régionale de la santé, l'un des formateurs du jour, a instruit l'assemblée sur l'importance de l'hygiène. Dans ces propos, il a d'emblée invité les populations à l'hygiène dans sa globalité, que ce soit des mains, des vêtements, du corps et de l'environnement avant de prodiguer quelques conseils. ''Les mains sont des moyens de transport des germes'' a-t-il rappelé et de recommander qu'il faut les tenir en état de propreté permanente.
En cette période de crise, il exhorte les populations à les laver avec de l'eau propre et du savon pendant au moins 15 secondes tout en se débarrassant de tous objets pouvant contenir des microbes (faux ongles, bagues, bijoux etc). En tant que spécialiste de la santé, Koffi Hyacinthe est revenu sur l'usage des cache-nez.
''L'utilisation du cache nez est pour 3 heures et pas plus. Au delà, il faut changer car il peut être infecté et par ricochet vous infecter.
Le représentant du parrain (La COOPCAVICA) M. Soumaîla Ouattara s'est dit heureux d'être parmi les participants. '' Les produits connaissent une flambée sur les marchés. De ce fait, il était important d'associer notre image à cette initiative noble. Pour permettre aux plus défavorisés de se sentir dans lalutte''.
La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) est une maladie infectieuse provoquée par un nouveau virus qui n'avait encore jamais été identifié chez l'être humain.

Tuo Tchang
et
SylvainFaithè, Journaliste Radio
Correspondant presse en ligne Ivoire-express.net
Chargé de communication ONG Secours Social Bouaké
auteur : Tuo TCHANG et Sylvain FAITHE

A voir egalement

Publicité
Publicité