Crise au sommet de l'État : Le Maire d'Anyama lance un ultimatum de 7 jours à ses adjoints

  • publié il y a : 5 mois
  • vues : 6796  
  • tags : crise - sommet - l'État - maire - d'anyama - lance - ultimatum
Crise au sommet de l'État : Le Maire d'Anyama lance un ultimatum de 7 jours à ses adjoints

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

La pression continue sur les collaborateurs des élus RDR au sein des différents cercles de décisions politiques.
Dans la foulée de l'affaire SORO, les barons du régime en place à Abidjan semblent déterminés à relancer le tri sélectif, 11 mois après le premier congrès ordinaire du RHDP en Janvier 2019.

Le maire de la commune, Amidou SYLLA donne un ultimatum de sept (07) jours à ses adjoints pour clarifier leurs positions vis-à-vis du RHDP.

A Anyama, localité située au nord d'Abidjan, le Maire Amidou SYLLA vient d'intimer une nouvelle fois à ses adjoints de clarifier leurs positions vis-à-vis du parti au pouvoir, et dans un délai de 7 jours. Cet ultimatum pourrait sonner la mise en marche du rouleau compresseur contre ceux dont les prises de position sont jugées susceptibles et qui ne s'alignent pas forcément sur l'orientation politique du Chef de l'État, Alassane OUATTARA. La tension qui règne en ce moment entre Guillaume SORO et son ex-mentor, Alassane OUATTARA, semble se déporter infailliblement sur la gestion politique et administrative du pays, d'où le climat de suspicion qui se cache derrière cette décision du Maire d'Anyama.
Dans le camp présidentiel, l'heure est à la traque des soutiens dissimulés de l'ancien Président de l'Assemblée Nationale, dont le retour au pays, prévu pour le Lundi 23 Décembre dernier, a été contrarié par un rocambolesque atterrissage manqué, corsé d'un mandat d'arrêt émis contre lui par la justice Ivoirienne.


auteur : Raoul MOBIO

A voir egalement

Publicité
Publicité