Bouaké/ Découverte d'armes: Le Président du Conseil Régional de Gbêkè arrêté par la Brigade de recherche

  • publié il y a : 20 jours
  • vues : 3938  
  • tags : bouaké/ - découverte - d'armes: - président - conseil - régional - gbêkè
Bouaké/ Découverte d'armes: Le Président du Conseil Régional de Gbêkè arrêté par la Brigade de recherche
Le Président du Conseil Régional de Gbêkè, Jacques MANGOUA a été placé en détention dans la soirée de ce vendredi 27 Septembre 2019 à la brigade de recherche de Bouaké.

Tout commence le lundi 23 Septembre 2019, lorsque le virgile en charge de la surveillance de sa résidence de N'Guessankro dans la sous préfecture de Bodokro découvre des objets inhabituels, dans l'arrière cours de la résidence du président du Conseil Régional de Gbêkè, Jacques Mangoua. Il s'agit de 40 machettes neuves, 49 cartouches d'armes de type calibre 12 et 8 paquets de munitions de kalachnikov 7-62 .Sans toutefois s'empresser à ouvrir les sachets, celui -ci, par l'entremise du chef du village informe immédiatement son patron en mission aux Etats Unis. Le Président du Conseil Régional de Gbêkè sans perdre de temps, saisi la brigade de gendarmerie de Bodokro pour effectuer un constat sur les lieux.Chose qui fut faite.
Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Bouaké, Koné Braman ensuite saisi par la gendarmerie de Bodokro et par le président Jacques Mangoua, s'est rendu sur les lieux dans la journée du mardi 24 septembre 2019 pour constater et ouvrir une enquête, promettant de se prononcer très prochainement sur cette affaire.
Selon le service de communication du Conseil Régional de Gbêkè, le président Jacques Mangoua, rentré de son voyage s'est rendu à Bouaké ce vendredi 27 septembre 2019 pour présider la 2 ème session ordinaire du Conseil Régional de Gbêkè prévue pour ce tenir samedi 28 septembre 2019 au centre culturel Jacques Aka de Bouaké..
Toujours selon son service de communication, eu égard à la situation qui prévaut, le président s'est rendu à la brigade de recherche de Bouaké en vue de déposer une plainte. Une fois dans l'enceinte de la brigade, il a été interpellé et placé en détention pour nécessite d'enquête.
Les enquêtes ouvertes par le procureur de la république près le tribunal de première instance de Bouaké se poursuivent et feront certainement la lumière sur cette affaire.

Nous y reviendrons !

François M'BRA II, Correspondant d'Ivoirtv en Côte d'Ivoire

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité