Avec moins de 70 % d'inscrits, le président Lazare Poamé lance un dernier appel aux étudiants et aux parents d'étudiants

  • publié il y a : 2 mois
  • vues : 349  
  • tags : moins - d'inscrits -  - président - lazare - poamé - lance
Avec moins de 70 % d'inscrits, le président Lazare Poamé lance un dernier appel aux étudiants et aux parents d'étudiants
Avec moins de 70 % d'inscrits, le président Lazare Poamé lance un dernier appel aux étudiants et aux parents d'étudiants.
L'Université Alassane Ouattara (UAO) s'est toujours distinguée de la manière la plus honorable sur le plan national et international en termes de résultats aux différents examens et concours du CAMES.
Cependant, une fausse note vient entacher cette image de l'UAO. Il s'agit du faible taux d'inscription enregistré au titre de l'année académique 2017-2018 qui se poursuit.
Contrairement aux autres Universités qui sont à plus de 80% d'étudiants inscrits, l'UAO, aux dires de son président, a enregistré un taux de 62% d'étudiants inscrits au moment où l'administration dressait le bilan partiel de l'année académique 2017 %u2013 2018.
Face à ce faible taux, le professeur Lazare Poamé est monté au créneau en échangeant le vendredi 21 septembre dernier avec tous les acteurs de l'UAO, après la rencontre avec les Doyens d'UFR et le Vice-président chargé de la pédagogie, le Professeur Michel Kodo. Il s'agit des responsables syndicaux du Personnel Enseignant, du Personnel Administratif et Technique, des parents d'étudiants et de toutes les associations d'étudiants. À ces acteurs, le président a affirmé ceci:
%u2018%u2018Malgré les reports successifs accordés pour des raisons multiples et diverses, le nombre d'étudiants inscrits à ce jour reste assez faible. Le manque d'eau dans la ville de Bouaké et sur les Campus qui avait obligé certains étudiants à quitter la ville ne peut pas tout expliquer. Le paiement en ligne existe. Nos registres de la scolarité affichaient, il y a quelques semaines, seulement 62% d'inscrits, alors que les autres Universités publiques étaient à plus de 80%. Cela n'est pas normal et vient ternir gravement vos mérites que nous nous efforçons de mettre en lumière '', s'est prononcé le président Lazare Poamé, avant de prendre cette décision ferme: '' je prends donc tous les parents d'étudiants et toute l'opinion nationale et internationale à témoin ; passé le délai du 5 octobre 2018, tout étudiant qui ne se sera pas acquitté de ses frais d'inscription de l'année en cours sera purement et simplement ignoré de nos UFR et services. Il sera donc rayé des listes provisoires établies par les UFR. À chacun donc de prendre ses responsabilités '', a averti le président Lazare Poamé.
Doyens d'UFR, Responsables syndicaux du Personnel Enseignant, du Personnel Administratif et Technique, Responsables d'associations d'étudiants, chacun de son côté a rassuré le président Lazare Poamé de s'impliquer dans la campagne de sensibilisation des étudiants retardataires. Pour cette campagne de sensibilisation, le président Lazare Poamé a offert aux associations d'étudiants de toutes les UFR de petits moyens de communication à l'effet de diffuser amplement les informations majeures données lors des différentes rencontres avec les acteurs de l'Université. Elles tiennent en deux points : L'inscription administrative est le seul moyen de prouver qu'on est étudiant et qu'on appartient à une institution académique comme l'UAO et seuls les étudiants inscrits pourront prendre part aux examens et prétendre jouir des avantages liés à leur statut (oeuvres universitaires existantes et à venir, subventions de l'UAO, autres actions sociales.

Le Service de la Communication
auteur : Le Service de la Communication

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité