ECONOMIE / MANAGEMENT DU MARCHE DE GROS : L'HOMME DE MISSION EN MODE CODE SECRET

  • publié il y a : 5 mois
  • vues : 628  
  • tags : economie - management - marche - de gros - l'homme - de mission - en mode
ECONOMIE / MANAGEMENT DU MARCHE DE GROS : L'HOMME DE MISSION EN MODE CODE SECRET
Le marché de gros de Bouaké, communément appelé le Marché des Marchés continue de faire la fierté de l'Etat ivoirien grâce à sa politique d'autosuffisance alimentaire. Crée en 1998, cette plate forme logistique permet de stocker plusieurs variétés de produits agricoles avant de les acheminer vers les pays de la sous-région ouest -africaine. Relooké récemment, il s'étend pour l'heure sur une superficie de 14 hectares. 14 autres hectares attendent encore impatiemment la manoeuvre des maçons afin de lui donner la noblesse d'un port sec.

Ce rêve, à en croire M. Dao Amara est un rêve du Pca actuel, M. Ouattara Souleymane. Et dira-t-il que ce rêve est partagé également par tous les administrateurs dudit instrument de développement. " C'est pourquoi nous sommes tous à la tâche et inscrits dans la même vision que notre Pca. Laquelle des visions consiste à valoriser les potentialités de ce pouvoir économique. Ce marché draine beaucoup de personnes qui réalisent de grosses affaires ici. Elles arrivent également à créer des emplois directes et indirectes grâce à leurs activités. Cela va se multiplier davantage une fois que les 50 % des terres exploitables seront mises en valeur" a indiqué M. Dao dit l'homme de mission toujours en mode secret.

M. Dao détient ce pseudo au vu de son caractère d'homme infatigable et prêt à servir tous, sa hiérarchie comme ses administrés. Pour lui, le Marché de gros doit honorer sa mission. Raison pour laquelle affirme-t-il " même les commerçants doivent à leur tour respecter les instructions de la Direction, et ce pour le bonheur de tous. A mon humble niveau, je peux rassurer les bailleurs nationaux et internationaux que tous les atouts sont réunis pour investir au Marché de gros".

Faut-il le souligner, le Marché de gros a en son sein, des structures comme le bureau de vente des producteurs du vivrier (BVP), le groupement des intérêts économiques, des infrastructures financières, des services de sécurité et d'assurances, des services d'assainissements et plusieurs filières entre autres la cola, l'igname, les légumes et les céréales.

Dans un contexte de partenariat privé-public, investir dans le Marché de gros et dans l'agriculture en général pourrait un temps soit peu réduire le taux de chômage en Côte d'Ivoire, surtout que les jeunes diplômés ivoiriens commencent à se nourrir du goût du risque entrepreneurial.

En attendant de nouveaux espoirs, on pourrait féliciter le Pca Ouattara Souleymane et son équipe pour leur brillante distinction le 03 mars dernier à Bouaké par l'Observatoire Africain pour la Promotion de la Bonne Gouvernance. Cérémonie au cours de laquelle le Marché de gros avait brandi dans les cieux le Super Prix Or en présence du représentant du Ministre des transports, de Madame le Préfet de région par intérim, des Députés et Maires de la région de Gbêkê.
auteur : Tuo TCHANG

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité