RELIGION : Promotion de l'unicité des peuples

  • publié il y a : 27 jours
  • vues : 717  
  • tags : bouake - celebration - du - bi-centenaire - de - la - foi
RELIGION : Promotion de l'unicité des peuples
Les membres de la communauté Bahai mobilisent autour d'eux les autres fidèles religieux

Les dates du 21 et 22 octobre ont marqué la célébration des 200 ans de la naissance du Prophète Bahà u'llah à Bouaké (centre de la Côte d'Ivoire). A cette occasion, le centre Baha'i de Bouaké a été animé par des séances de prières, de campagnes d'informations et de sensibilisation, de séries d'explication sur la vie dudit prophète, et de visite des frères et soeurs des autres confessions religieuses.

L'objectif selon les organisateurs vise plusieurs points essentiels. Il s'agit entre autre de célébrer l'anniversaire des 200 ans de la naissance du Prophète Bahà u'llàh. Et aussi, de continuer à promouvoir ses enseignements qui visent la promotion de la paix et l'unicité des peuples autour des idéaux sociaux, de pardon, d'amour, d'éducation, d'adoration et de travail bien fait.


C'est pourquoi, dira docteur Toua Bi « le travail bien fait chez nous est un acte d'adoration ». Si l'on s'en tient réellement à ses propos, tout travailleur doit s'appliquer correctement afin de produire des résultats de qualité attendus selon les règles de l'art.

« Le prophète de la foi baha'i est un messager de Dieu. Son message est répandu partout dans le monde entier. Cette fête est par ailleurs organisée partout où se trouve un centre Baha'i. Elle est placée sous le thème de l'unité de l'humanité car ce message est le message fort du prophète. L'unité de l'humanité passe par l'unité des religions et de tous les hommes. Notre appel aux autres. Que les uns et les autres sachent qu'on doit être unis dans la diversité. Pour la paix, il faut que nous nous acceptons tous malgré nos divergences. On doit prôner la paix dans le même contexte. Bahà u'llàh a été persécuté, il a été prisonné, il a souffert mais cela ne l'a pas empêché de nous montrer les valeurs de l'amour. C'est cela un prophète. Et tous, nous devons apprendre ce genre de comportement » a ajouté M. Toua Bi.

Le commissaire Gbayéré Goré, chef de service du commissariat du 4ème arrondissement d'Air-France 2, représentant le Préfet de police de Bouaké s'est réjouit d'être parmi les participants vu qu'on parle de Dieu et de foi.
Et une autre participante, qui a requis l'anonymat a pour sa part remercié les organisateurs et s'est dite étonnée du comportement des membres de la communauté Bahài de Bouaké. « Je passe devant ce centre sans vraiment remarquer que c'est un lieu de culte. Je regarde plutôt l'école juste à côté mais là j'avoue que la paix, le silence et l'amour animent véritablement votre comportement. Je suis simplement heureuse d'être ici ».

Tout s'est déroulé dans une ambiance bon enfant.

source : IVOIRTV    |    auteur : Tuo TCHANG

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité