BOUAKE / UN MOUVEMENT PROCHE DE GUILLAUME SORO TRES EN COLERE: « ON NOUS EMPECHE DE VOIR NOTRE LEADER »

  • publié il y a : 2 mois
  • vues : 1677  
  • tags : bouake - mouvement - proche - guillaume - colere: - empeche - notre
BOUAKE / UN MOUVEMENT PROCHE DE GUILLAUME SORO TRES EN COLERE: « ON NOUS EMPECHE DE VOIR NOTRE LEADER »
« Quand on aime un objet on l'achète...et quand on aime une femme on l'épouse par contre quand on aime un leader on lui prouve son amour à travers des actions, un engagement et une loyauté. Nous aimons Guillaume Soro. On a des propositions à lui faire. Mais on nous empêche de le voir ». Ces propos sont de M. Soungalo Coulibaly, Président national du mouvement J'aime SORO.
« On ne peut pas comprendre que des jeunes se lèvent pour s'organiser et soutenir un leader et que des personnes nous ferment la porte. Cela nous étonne, aussi nous pensons qu'on ne devrait pas nous empêcher de communiquer avec lui. Quand il vient ici on nous empêche de le voir. On n'est pas d'accord avec cela » a chargé avec colère notre interlocuteur.
Ce cri de coeur adressé au président Guillaume Soro a été lancé par le président National du mouvement ''J'aime Soro'', le samedi 01 Avril 2017 au foyer des jeunes de Koko de Bouaké, autour du thème « Guillaume Soro, le porte flambeau d'une jeunesse consciente et responsable ».
Cette conférence a mobilisé organisations de jeunesse et de femmes ainsi que des autorités politiques qui épousent les idéologies de l'actuel Président de l'Assemblée Nationale. A l'en croire, le député de Ferkéssédougou est un exemple de courage politique reconnu partout dans le monde et en Côte d'Ivoire. Il est humble, responsable et travailleur et ceci doit inspirer les jeunes. Surtout sa loyauté et sa détermination auprès du président Alassane Ouattara est un enseignement. Toutes ces valeurs nous invitent à mener des actions sociales en son nom.
En deux années d'existence M. Coulibaly et ses paires ont réalisé des actions sociales au nom de leur mentor. « On a fait don de vêtements au village des lépreux de rafiékro, on a aussi fermé les nids de poules a travers la ville de Bouaké en collaboration avec la Mairie, et contribuer à des rencontres à travers de grandes mobilisations » a-t-il soutenu.
M. Coulibaly Soumaila, Docteur en sciences politiques a été le conférencier de ce jour. Et l'on s'est réjouit de la qualité des échanges entre auditeurs et conférencier.

TUO Tchang

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité