Nouveau gouvernement Gon Coulibaly: Révélations sur un ministre chassé d'une institution africaine

  • publié il y a : 1 mois
  • vues : 3346  
  • tags : nouveau - gouvernement - coulibaly: - révélations - ministre - chassé - d'une
Nouveau gouvernement Gon Coulibaly: Révélations sur un ministre chassé d'une institution africaine

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Dosso Moussa a perdu son combat face au président de la Bad.

Entretenant des rapports orageux avec le président de la Banque africaine de développement (Bad) et ancien ministre nigérian de l'Agriculture et du développement rural, Akinwumi Adesina, Dosso Moussa a été invité à se retirer de l'institution financière, pour ne pas dire qu'il a été viré...

Le successeur du Rwandais Donald Kaberuka, élu 8e président de la Bad, le jeudi 28 mai 2015, a pesé de tout son poids auprès du chef de l'État ivoirien, Alassane Ouattara, pour obtenir la tête de Moussa Dosso, administrateur de la Bad pour la Côte d'Ivoire, la Guinée et la Guinée Équatoriale, depuis 2017.

« Akinwuni Adenina s'offre la tête de l'administrateur ivoirien de la Bad ». C'est le titre d'un texte paru, le mercredi 11 septembre 2019, dans la Lettre du continent, et qui explique que le Nigérian a réussi à mettre à la porte l'ancien ministre d'État, ministre chargé de l'Emploi, des affaires sociales et de la formation professionnelle. Depuis que celui qui fut aussi ministre du Commerce, ministre de l'Enseignement technique et de la formation professionnelle, ministre de l'Industrie et de la promotion du secteur privé, est entré en conflit ouvert avec le patron de la Bad, ses jours étaient comptés dans cette institution. La Lettre du continent informe que «le chef de l'État ivoirien, Alassane Ouattara, a mis fin le 4 septembre aux fonctions de Moussa Dosso, l'administrateur de la Côte d'Ivoire à la Banque africaine de développement ( Bad), dont le mandat avait été pourtant renouvelé trois mois plutôt ».

En cause, ses rapports conflictuels avec le président de cette institution. Dosso Moussa est réputé intraitable et traîne la réputation d'un intellectuel caractériel. Un vrai dur à cuir... « Akinwumi Adesina, le président de la banque panafricaine, avait des relations très compliquées avec Moussa Dosso, et s'en était ému auprès d'Alassane Ouattara », révèle la source d'information. Qui poursuit pour dire que « ce dernier n'a pas hésité à mettre un terme au mandat de Moussa Dosso, qui a été rappelé au gouvernement comme ministre des Ressources animales et halieutiques ». « Le président ivoirien, ajoute encore LC, a, dans la foulée, nommé l'ancien ministre de l'Economie et des finances ivoirien, Adama Koné en remplacement de Moussa Dosso ».

Pour remercier Alassane Ouattara, Akinwumi Adesina s'est rendu, le 6 septembre (2019) en compagnie de son épouse, Grace Adesina, à la résidence du chef de l'État, dans le quartier de la Riviera-golf à Abidjan. Preuve que Dosso Moussa représentait, pour le patron de la Bad, une épine.

La veille de sa visite chez le chef de l'État, selon LC, « le président Alassane Ouattara avait annoncé soutenir la candidature du président de la Bad pour un second mandat ».

L'ex-ministre ivoirien, Moussa Dosso, avait été nommé administrateur de la Bad pour la Côte d'Ivoire, la Guinée et la Guinée équatoriale, à l'issue des 52e Assemblées annuelles de la Bad, qui se sont tenues du 22 au 26 mai 2017 en Inde. Il avait remplacé à ce poste, Amadou Koné.

L'ex-ministre ivoirien de l'Economie et des finances, Adama Koné, a été nouvellement nommé ministre auprès du président de la République chargé des Affaires économiques et financières « en vue de représenter la Côte d'Ivoire en tant qu'administrateur à la Banque africaine de développement (Bad), pour soutenir le Nigeria dans la quête du renouvellement du mandat du président Akinwumi Adesina». L'information a été donnée, jeudi 5 septembre 2019, par le président Alassane Ouattara, qui s'exprimait dans un discours au Palais présidentiel d'Abidjan, lors du premier Conseil des ministres de son nouveau gouvernement. Selon le président ivoirien, «Adesina fait un excellent travail».

La prochaine élection aura lieu lors des 55e Assemblées annuelles du Groupe de la Bad, prévues en 2020 en Côte d'Ivoire, le siège de la Banque.


source : Linfodrome    |    auteur : Armand B. DEPEYLA

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité