Plus de 3 mois après sa disparition : Des confidences sur la création du musée Arafat Dj, la date de la sortie de Kong, l'impact de la mort du Daishikan sur le coupé décalé

  • publié il y a : 9 jours
  • vues : 495  
  • tags : après - disparition - confidences - création - musée - arafat - sortie
Plus de 3 mois après sa disparition : Des confidences sur la création du musée Arafat Dj, la date de la sortie de Kong, l'impact de la mort du Daishikan sur le coupé décalé

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Depuis la disparition brutale de feu Arafat Dj, la musique coupé décalé a du mal à se relever, et d'autres pays comme le Congo, qui l'ont adopté, sont en train de se positionner sur la scène musicale internationale.
Related image
Décédé le 12 août 2019 à Abidjan-Cocody, Arafat Dj, à l'état civil Houon Ange Didier, a été inhumé le samedi 31 août au cimetière de Williamsville, dans la capitale économique ivoirienne. Lors de ses obsèques, des promesses ont été faites notamment la création d'un musée pour immortaliser l'oeuvre du Daishikan, la sortie de "Kong'', un single post mortem. Près de 4 mois après sa disparition, les fans de l'artiste s'interrogent sur la réalisation de ces projets. L'inter, ici, livre des confidences faites par des sources bien introduites et certains proches d'Arafat Dj, sur ces projets.

Image result for dj arafat
Les "Chinois'', les nombreux admirateurs d'Arafat Dj, vont devoir prendre leur mal en patience en ce qui concerne le musée dont le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, a annoncé la construction au lendemain de la disparition tragique du fils de Tina Glamour. Une source proche du dossier a confié la semaine dernière qu'a la première réunion entre la tutelle et les représentants de l'artiste, lors de la préparation des obsèques de Houon Ange Didier, l'idée a été évoquée. Mais à ce jour, il n'y a pas encore de suite. Les choses n'ont vraiment pas évolué. Cette source fait remarquer qu'un tel projet prend du temps. Ce qui explique que les choses ne sont pas encore très avancées. «La création d'un musée, ça ne se fait pas du jour au lendemain», précise-t-elle. Toujours à propos de ce musée, quelques jours après l'inhumation d'Arafat Dj, Souleymane Kamagaté dit l'homme Saga, membre du comité d'organisation des obsèques, a, déclaré que «c'est une idée que le ministre de la Culture et de la Francophonie avait soumis».

La Yôrôgang, structure créée par Arafat Dj et dirigée actuellement par Avit Landry dit Landry Agban, ne communique pas sur ce sujet. Elle se préoccupe plus de la sortie de "Kong''. Selon Yves Roland Jay Jay, chargé de communication de l'artiste et membre de la Yôrôgang, le single sortira officiellement avant la fin de cette année 2019. Il assure que des actions sont menées en ce moment afin de pérenniser l'oeuvre de la «légende Arafat Dj». Dans cette optique, un grand concert d'hommage à l'artiste aura lieu le 26 décembre prochain à Yopougon. La sortie officielle de "Kong" se fera-t-elle ce jour? Yves Roland ne confirme pas pour l'heure. Il indique que la Yôrôgang a pris le temps de faire son deuil et travaille à honorer la mémoire du Daishikan. En attendant d'être fixé sur la sortie de l'oeuvre, il convient de signaler que certains mélomanes ont eu l'occasion de savourer déjà quelques notes de "Kong" dans de nombreux maquis et bars d'Abidjan et de l'intérieur de la Côte d'Ivoire.

Image result for yorogang
Domicile et promesses. Notre équipe de reportage s'est rendue également au domicile d'Arafat Dj à Abidjan-Cocody Angré, jeudi 21 novembre dernier. Le premier constat, est qu'il n'y a plus aucune force de sécurité devant la maison. Et le second, est que la famille du chanteur n'est plus dans cette villa où il vivait avec sa petite «tribut » dont sa compagne Carmen Sama et leur fille Rafna. Aucune de ces personnes ne réside encore dans cette maison. Selon une jeune fille qui nous a ouvert le portail, depuis environ un mois (octobre), la famille du Daishikan n'y vit plus. Elle n'a pas souhaité donner d'autres informations. Ni sur le nouveau domicile de Carmen, ni sur l'identité des personnes qui occupent actuellement les lieux.
Image result for dj arafat wife
On se souvient, Carmen Sama est apparue pour la dernière fois dans une vidéo publiée, lundi 18 novembre dernier, sur la page Facebook officielle de la Yôrôgang «Dj Arafat forever». Elle était aux côtés de Landry Agban au cours de la «réception de Ismo de Gagnoa (le jeune de la brouette)» dont l'histoire a circulé sur les réseaux sociaux. Auparavant, Carmen Sama était allée se recueillir sur la tombe d'Arafat Dj, le jour de la Toussaint, vendredi 1er novembre, au cimetière d'Adjamé-Williamsville. «Papa chéri, père adoptif de mon ange Didier. Je te remercie de m'avoir soutenue durant cette épreuve. Merci d'avoir aimé mon défunt mari comme ton propre sang. Merci d'être le grand-père de mes enfants. Merci pour la maison que tu as offerte à Rafna et à moi. Tu es une personne admirable, pleine de bonté. Qu'Allah te donne longue vie. Je te serai infiniment reconnaissante, père», a écrit Carmen Sama sur son compte Instagram au lendemain de la visite qu'elle a effectuée au cimetière de Williasmville. La mère du Daishikan, Tina Glamour, et son fils Maël ont eux, été aperçus dans un «moment de complicité» dans une vidéo récente postée sur la même page Facebook le dimanche 24 novembre 2019.
Image result for dj arafat
Durant la période des obsèques d'Arafat Dj, plusieurs promesses de dons ont été faites par de nombreuses personnalités politiques et du monde du show-biz. Entre autres promesses, il y a celle du ministre d'État, ministre de la Défense et maire de la commune d'Abobo, Hamed Bakayoko. «Je suis "le père'' d'Arafat et je le demeurerai pour sa famille, sa mère et ses enfants (...) Je serai toujours là comme un vrai père pour les accompagner. Ce que je souhaite, c'est que sa mort nous unisse davantage !», avait déclaré le ministre d'État.


La publication de Carmen est venue confirmer la promesse tenue par "Hambak'', le parrain et père spirituel d'Arafat Dj. Ce geste a été très apprécié par de nombreux internautes qui n'ont pas manqué de saluer le ministre d'État. «Vraiment, le ministre Hamed Bakayoko, au-delà de la politique, il a un coeur en or. Merci mon ministre pour les bienfaits à Maman Tina et à la mère de la Chine (fans de Dj Arafat). Vous êtes un bienfaiteur et c'est pourquoi Dieu vous élèvera», a commenté un internaute.
Image result for couper decaler claire bahi
Musique coupé décalé. Depuis la disparition d'Arafat Dj, la musique coupé décalé marche au ralenti. La «Mama du coupé décalé», Claire Bahi, s'est retirée du mouvement. Ariel Shenney n'a pas encore vidé tous ses contentieux avec les «Chinois» (fans d'Arafat Dj). Les stars du coupé décalé, dont Serges Beynaud, Debordo Leekunfa et Bébi Philip sont moins en vue. Il n'y a plus de clashs et de buzz qui secouent constamment la toile. Le pavillon du coupé décalé est en berne en ce moment. Un artiste tente de se démarquer et de tirer cette musique vers le haut. Il s'agit de Safarel Obiang avec son nouveau concept «Shaka Zulu» ou la danse de la persévérance. Après avoir reçu une volée de bois vert à la sortie de son récemment single «Ahoco», l'auteur du titre à succès "Tchintchin", grand vainqueur de l'édition 2019 du Prix international des musiques urbaines et du coupé décalé (Primud d'or 2019), dont le promoteur est Soumahoro Moriféré dit le Molare, tente de rectifier le tir. Décidé à repositionner le coupé décalé, "le Safking" dit a propos de sa nouvelle oeuvre musicale: «C'est du coupé décalé pur. Si on veut rentrer dans la variété, cela va fermer notre coupé décalé. Ma préoccupation, c'est de mettre le coupé décalé à un certain niveau et de porter haut la musique ivoirienne».
Image result for couper decaler safarel obiang
Assurément, le coupé décalé n'est pas mort. Fortement secouée après le séisme qu'a provoqué le décès tragique du roi de cette musique, la galaxie essaie tant bien que mal de remettre ses étoiles en ordre de bataille, pour relever le défi de la survie de ce genre musical.





source : L'Inter    |    auteur : Eddy BIBI

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité