Grosse colère après le don d'Amadou Gon à Ariel Sheney

  • publié il y a : 14 jours
  • vues : 5735  
  • tags : grosse - colère - après - d'amadou - ariel - sheney - actualités
Grosse colère après le don d'Amadou Gon à Ariel Sheney
Le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly a offert la somme de 20 millions de fcfa à Ariel Sheney. Chose qui suscite une vive polémique sur la toile .

La belle surprise d'Amadou Gon Coulibaly à Ariel Sheney mal digérée par certains ivoiriens

Le concert d'Ariel Sheney qui s'est déroulé le samedi 2 novembre dernier a été une totale réussite. Le public a effectué massivement le déplacement au palais de la culture de Treichville, et le colonel Lobofouè a tout simplement assuré. D'importantes personnalités ont marqué de leur présence cet événement. On peut citer entre autres, le ministre de la Jeunesse et de l'Emploi des jeunes, Mamadou Touré, qui a même bravé la pluie pour être présent à ce concert.


Invité sur scène aux côtés de la bimbo togolaise venue spécialement des Etats-Unis, Maria Mobil, le ministre ivoirien a même fredonné le titre à succès de l'ex poulain de la Yorogang intitulé ''Amina'' à la grande joie du public. Après cette prestation, Mamadou Touré a remis la somme de 20 millions de FCFA à Ariel Sheney de la part du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly qui entend soutenir la carrière de cet ambassadeur de la Côte d'Ivoire.

Même si ce geste a fortement été apprécié par de nombreux fans de l'artiste Couper décaler , certains internautes estiment que ce geste du Premier ministre n'en vaut vraiment pas la peine du moment où Ariel Sheney n'est pas une personne démunie. '' Je n'ai jamais compris cette logique de donner de l'argent à ceux qui en ont déjà. 20 millions, c'est un hôpital construit et entièrement équipé dans un endroit du pays où même une simple fièvre tue par manque de centre de santé. Pensons autrement le développement. Que les oeuvres de charité qui relèvent d'une certaine familiarité, restent aussi discrètes. Sinon cela risque de créer de nombreux frustrés'', a commenté un internaute quand un autre écrit :


''Au moment où des ivoiriens sont au chômage, c'est l'argent du peuple qu'on prend pour soutenir des artistes qui mangent déja à leur faim. Les universités ne sont pas équipées, manque d'écoles et d'hôpitaux dans certaines localités du pays et on donne l'argent à un artiste qui n'a pas faim. Ces 20 millions pouvaient financer d'autres projets... En Afrique, les riches continuent d'appauvrir les pauvres, et les pauvres applaudissent.
source : afrique-sur7.fr    |    auteur : Mael Espoir

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité