Côte d'Ivoire: Huit ans après la fin de la crise postélectorale, les artistes pror-GBAGBO annoncent leur retour au pays

  • publié il y a : 19 jours
  • vues : 3252  
  • tags : d'ivoire: - après - crise - postélectorale -  - artistes - pror-gbagbo
Côte d'Ivoire: Huit ans après la fin de la crise postélectorale, les artistes pror-GBAGBO annoncent leur retour au pays
C'est un signal fort que les artistes-chanteurs envoient à l'ensemble de la Nation Ivoirienne, à tout juste un an de la présidentielle de 2020 en Côte d'Ivoire.

Ce Jeudi 30 Novembre, un collectif d'artistes pro-GBAGBO, en exil, a pris toute le monde à revers, en annonçant la tenue, le 30 Novembre prochain d'un giga-concert de la paix et de la réconciliation, prévue pour se dérouler sur la Place de la république à Paris. Cette annonce qui a été faite au cours d'une conférence de presse, animée par les artistes, Gadji CELI, Serges KASSY, François Kency, Maely BA et autres, ardents défenseurs de la cause de l'ancien Président, à l'espace, "Café-Cacao'' de Paris, aura surpris plus d'un.
En effet, l'actualité politique en Côte d'Ivoire est marquée par une montée des tensions à relents judiciaires, qui menacent d'effriter complètement les efforts de réconciliation, entamés depuis huit ans, pour apaiser le climat sociopolitique, après la violente crise postélectorale de 2011, qui avait provoqué la mort de plus de 3.000 personnes.
Alors que sur les bords de la Lagune Ebrié, la situation est à l'inquiétude, avec la confrontation épique en vue entre l'actuel Chef d'état et ses ex-alliés Henri Konan BEDIE et Guillaume SORO, aggravée par la célérité avec laquelle sont scellés les sorts de Laurent GBAGBO et Charles Blé GOUDE dans les procès dont ils sont l'objet en Côte d'Ivoire, en dépit du fait qu'ils soient toujours privés de liberté après leur acquittement par la Cour Pénale Internationale, les détenteurs du micro, eux, ont décidé de faire résonner un autre son de cloche.
Aux côtés des artistes Pro-GBAGBO, ceux, réputés proches de l'homme fort d'Abidjan, en l'occurrence, Tiken Jah Fakoly, Alpha Blondy, Magic System et bien d'autres, pour célébrer ensemble sur une même scène "la paix et la réconciliation''. Le concert de Paris ne sera qu'une première étape, puisque, ces "Apôtres de la paix'', dont certains sont en exil depuis la fin de la crise postélectorale, prévoient un autre spectacle en Côte d'Ivoire, dont le but sera certainement de sonner le glas des tensions. Ce sera donc le grand retour au bercail pour la bien d'entre eux, un retour qui pourrait s'avérer décisif au vu de l'impact que les textes de ces artistes ont sur la conscience nationale. Après avoir bercé les combats de leurs différents leaders, les artistes-musiciens veulent désormais, mettre leurs voix au service de l'unité, en bravant courageusement les intempéries des tirailles politiciennes... et cela, il faut le faire.


source : ivoirtv.net    |    auteur : Raoul MOBIO

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité