Hommage à DJ Arafat : Eddie Komboïgo « pleure » l'artiste et fait des confidences à Abidjan

  • publié il y a : 10 jours
  • vues : 1245  
  • tags : hommage - arafat - eddie - komboïgo - pleure - l'artiste - confidences
Hommage à DJ Arafat : Eddie Komboïgo « pleure » l'artiste et fait des confidences à Abidjan
Après avoir officiellement rendu, à travers un communiqué officiel, hommage à l'icône de la musique "coupé-décalé'', DJ Arafat, décédé le 12 Août dernier des suites d'un accident de moto à Abidjan, le Président du Congrès pour la Démocratie et le Progrès, CDP, Eddie Komboïgo, est une fois de plus revenu ce Dimanche 08 Septembre sur l'oeuvre mémorable du "Daïshi'', à l'occasion du giga-meeting de remobilisation qu'organisait la section Ivoirienne de son parti sur la place Laurent GBAGBO de port-Bouet, toujours à Abidjan.
Devant les milliers de militants issus de toute la diaspora Burkinabè vivant en Côte d'Ivoire, l'homme politique a salué la mémoire d'un artiste qui "incarnait la jeunesse Ivoirienne et Africaine''. Déplorant le départ précoce de HOUON Ange Didier, le dauphin de Blaise COMPAORE vantera "les valeurs de courage et de combat'' qu'inspirait le "Beerus Sama'' ou encore "Sao Tao, le dictateur'' à l'ensemble des jeunes du continent. Quoique le "Yôrôbô'' était particulièrement fustigé de son vivant par une certaine opinion, qui dénonçait régulièrement ses excès, Eddie Komboïgo se souvient cependant de sa première rencontre avec le fils de LOGBO Valentine, alias Tina Glamour, à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle à Paris, où, il disait au chanteur qui ignorait son identité, "Petit, il faut respecter Maman''. Des conseils, qui selon le dirigeant Burkinabè, ne sont pas tombé dans des oreilles de sourd, puisque deux semaines plus tard, rappelle-t-il, "il l'a rencontré (sa mère) à la télévision''. La disparition soudaine de DJ Arafat, reconnu comme l'artiste le plus influent de la francophonie, avait provoqué une onde de choc dans le monde entier et surtout en Afrique, où sa musique était joué au quatre coins du continent.

source : Netafrique.net    |    auteur : Raoul MOBIO

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité