Le promoteur du concert de Debordo fait des révélations : « Les fans de l'artiste n'étaient pas au rendez-vous ce jour-là »

  • publié il y a : 5 mois
  • vues : 4772  
  • tags : promoteur - concert - debordo - révélations - l'artiste - n'étaient - rendez-vous
Le promoteur du concert de Debordo fait des révélations : « Les fans de l'artiste n'étaient pas au rendez-vous ce jour-là »

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Lamine Sangaré, promoteur du concert de Debordo Leekunfa tenu le 31 mars au Palais de Culture a enfin dit sa part de vérité sur cette affaire de reliquat de 15 millions FCFA 0à la base du conflit avec l'artiste.

En garde à vue pendant des heures, suite à la plainte de Debordo Leekunfa, Lamine Sangaré est sorti de prison. Il a levé le voile sur cette affaire via le site de vibe radio.

Lamine Sangaré a confié qu'il a convenu avec son artiste, Debordo, de régler la deuxième partie du contrat (15 millions FCFA), trois jours avant le concert. N'ayant pas encore la somme, il a demandé au manager de l'artiste de patienter « car à un jour du concert, je n'avais même encore vendu plus de 1000 tickets », confie-t-il.

Selon le promoteur, les tickets du concert de Debordo ne se vendaient pas vraiment et il n'y avait pas d'affluence. «À vrai dire, les fans de l'artiste n'étaient pas au rendez-vous ce jour-là, alors que nous nous attendions à plus de 9.000 personnes. Jusqu'à 18h, nous étions à peine à 2000 personnes. Et vers 19 h, le staff de Debordo est venu me voir pour me dire qu'ils ont besoin de leur argent, c'est-à-dire les 15 millions avant que l'artiste ne monte sur scène. Je leur ai dit de se calmer et que je suis en train de me battre pour réunir cette somme (...) Ils faisaient entrer des gens gratuitement pour assister au concert, juste pour faire le remplissage et éviter le "Poto" », relate-t-il puis d'ajouter « Je me suis évertué à faire comprendre à Debordo et son staff que si je n'ai pas pu réunir toute la somme le soir du concert, je leur remettrai la totalité, le mardi 3 avril, jour ouvrable. L'artiste a refusé ».

Lamine Sangaré a avoué que c'est suite à cette mésentente que les choses ont empirée. La police Judiciaire s'est saisie de l'affaire car dit-il, Debordo pensait que « je m'apprêtais la même nuit du samedi à quitter le pays, fuir pour les Etats Unis ».

Il a appris qu'il a proposé la somme de 5 millions et une voiture Hyundai Santafe de 2013 en garantie jusqu'au mardi 3 avril à Debordo Leekunfa. Ce que l'artiste a refusé.

Le promoteur a terminé souligné que son investissement sur Debordo Leekunfa n'a pas été rentable, mais il a eu une belle expérience en organisant le concert.


source : Linfodrome    |    auteur : Philomène Yaï (Stg)

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité