Santé publique : Inauguration d'un centre d'opération d'urgences

  • publié il y a : 5 mois
  • vues : 551  
  • tags : santé - publique - inauguration - centre - d'opération - d'urgences - actualités
Santé publique : Inauguration d'un centre d'opération d'urgences
Le Chargé d'Affaires de l'Ambassade desEtats-Unis en Côte d'Ivoire, Mme Katherine Brucker a assisté le 4 décembre2018, à la Direction Régionale de la Santé du Kabadougou - Bafing - Folon, à laremise des clés du Centre Régional des Opérations d'Urgence de Santé Publique(COUSP) d'Odienné. La cérémonie officielle de remise du centre a étéprésidée par le Secrétaire Général Adjoint de la région du Kabadougou, M.DouonOuohi Nestor en présence de M. Louis Falcy, DirecteurNational d'International Rescue Committee (IRC), du Dr. Alfred Yao Ablo,Directeur Régional de la Santé, des représentants de l'Agence des Etats-Unispour le Développement International (USAID) et des Centres de Contrôle et dePrévention des Maladies (CDC) des Etats Unis, et des membres des différentescommissions du COUSP.
Le COUSP a été équipé en matérielinformatique, bureautique et sanitaire par IRC avec un financement du CDC dansle cadre de la mise oeuvre du Programme mondial de sécurité sanitaire (en anglaisGlobal Health Security Agenda (GHSA)) dansla région sanitaire du Kabadougou - Bafing - Folon.
Mme Brucker a félicité le gouvernementivoirien pour sa volonté d'avoir un centre opérationnel, dont l'activationdeviendra immédiate en cas de menaces. La flambée de la Maladie à Virus Ebolasans précédent, survenue en Afrique de l'ouest et déclarée par l'OrganisationMondiale de la Santé (OMS), en août 2014, comme « Urgence de SantéPublique de Portée Internationale » a suscité avec acuité la question du niveaude préparation des systèmes de santé pour assurer une meilleure prévention,préparation, détection et riposte aux épidémies et autres situations d'urgence.L'une des principales faiblesses du système de santé dans la gestion desurgences de santé publique dans nos régions demeure la mauvaise coordination dela réponse.
L'OMS arecommandé aux états membres, la mise en place de Centres Opérationnelsd'Urgence de Santé Publique afin de renforcer les capacités de gestion desurgences sanitaires et des catastrophes au niveau national. Dans sa dynamiquede rendre le système de santé Ivoirien résilient et performant, legouvernement ivoirien a saisi cetterecommandation et avec l'appui du gouvernement des Etats-Unis a réhabilité et équipé un COUSP au niveau régional. Notons que ce site bénéficie également d'uncentre de traitement et de prise en charge en cas d'épidémie installé avec unfinancement de l'USAID.
###
Note à la Rédaction
Les crises sanitaires récentes ont révélé que la majoritédes maladies émergentes sont d'origine animale et constituent une menace pourla santé publique avec des conséquences de dimension mondiale aussi bien surl'économie, l'environnement que sur les populations. Par ailleurs, les rapportsrécents montrent que 60% des maladies humaines sont d'origines animales et queprès de 75% des nouvelles maladies ayant affecté l'homme au cours des 10dernières années sont dues à des pathogènes provenant d'un animal ou deproduits d'origine animale. Les maladies d'origine animale, telles que lagrippe aviaire, la maladie à virus Ebola ou la fièvre de la vallée du Rift ontun impact non seulement sur la santé humaine mais aussi sur la qualité et lasécurité de notre alimentation ainsi que la biodiversité. Depuis 2015, l'USAIDet CDC soutiennent le gouvernement ivoirien dans le cadre du Programme Mondialde Sécurité Sanitaire pour prévenir, détecter, contrôler et répondre auxmenaces des maladies émergentes
auteur : Ambassade des Etats-Unis

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité