Blocage des transferts d'argent d'Orange Money entre trois pays et la France

  • publié il y a : 3 mois
  • vues : 2013  
  • tags : blocage - transferts - d'argent - d'orange - money - entre - trois
Blocage des transferts d'argent d'Orange Money entre trois pays et la France
La Banque centraled'Afrique de l'Ouest a bloqué les transferts d'argent opéré par Orange Moneyentre les pays de la zone monétaire ouest-africaine (UEMOA) et la France. Le Mali,le Sénégal et la Côte d'Ivoire sont les trois pays concernés. Selon la BCEAO,ce service de transfert de fonds hors de l'Union monétaire ouest-africainen'est pas autorisé. Seules les banques ont le droit de le pratiquer.
Ce sont des campagnes de publicité payées parOrange dans la presse pour annoncer ce nouveau service qui auraient mis la puceà l'oreille de la Banque centrale. La BCEAO a envoyé une mission de contrôle ennovembre à Abidjan et s'est aperçue que le produit était opérationnel.
Résultat : à la mi-février, l'institution a bloquétous les transferts. « Il ne s'agit pas de pénaliser Orange. Maisseules les banques sont autorisées à faire ce genre d'opération hors de notrezone monétaire », explique une source à la BCEAO.
En effet, depuis 2016, Orange a reçu troisagréments pour pouvoir émettre de la monnaie électronique au Sénégal, au Maliet en Côte d'Ivoire. Mais cet argent ne peut pas être transféré en France parexemple. « Orange a probablement mal interprété nos textes »,explique un expert de la Banque centrale.
En effet, l'institution réserve cette prérogativeaux banques pour mieux contrôler les flux financiers. Cela permettrait d'éviterla fuite des réserves de change ou encore de combattre le blanchiment. Lessociétés capables d'émettre de la monnaie électronique comme Orange Money ontété agréées pour se rapprocher des populations, pour des montants plus modesteset des opérations plus faciles.
« Plus vous élargissez le champ d'action, plus il y a desexigences », déclare un spécialiste. Par exemple, contrairement auxbanques, les entités comme Orange Money n'ont pas de comptes ouverts à laBCEAO. Le nouveau service de transfert ne devrait donc pas être débloqué, àmoins qu'Orange « décide de créer une banque », conclut unexpert de la BCEAO
source : RFI

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité